Transit: Whitewater

Le post-rock et moi, c’est un peu la même histoire qu’entre le prog est moi: trop de redites engendrent la lassitude. C’est pourquoi j’accueille avec soulagement et enthousiasme des groupes comme les Belges de Transit et leur album Whitewater. Même si ce n’est pas exactement récent (2008) et que ça semble surtout mort depuis, c’est un petit courant d’air frais dans un milieu musical passablement encombré par les miasmes des copies de copies.

Dans l’absolu, rien ne semble distinguer Transit du groupe de post-rock lambda: musique principalement instrumentale basée sur des ambiances sombres et mélancoliques, nappes de guitares saturées et morceaux plutôt longs – trop parfois, comme les 9’57 » de « Thor », mais parfois pas assez comme pour les 14’10 » de « January ». Et puis voilà que commence « No Smoking Gun » avec son faux rythme funèbre et là, on se dit qu’on tient quelque chose de différent.

Bon, « différent », c’est peut-être un peu exagéré: ça reste du post-rock, même si les sonorités sont un peu différentes. Mais Transit est un de ces groupes qui explorent la frontière – fort poreuse – entre prog et post, notamment dans la construction des morceaux. « No Smoking Gun », comme « January » plus tard, sont deux exemples de construction en tableaux qui rappelle beaucoup ce qui se fait dans le rock progressif.

Tout ceci pour dire que Whitewater – encensé à la fois par Prog-Résiste et par Progarchives.com est un album que je recommande volontiers aux amateurs de post-rock et d’ambiances mélancoliques; ça ne révolutionne pas le genre, mais ça se démarque suffisamment pour être intéressant. Même si Transit a signé là son chant du cygne, l’épitaphe est belle.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :