Travail de deuil nomade

Cet article est le numéro 1 d'une série de 10 intitulée Égypte 2009

La vie, c’est ce qui arrive pendant qu’on a autre chose de prévu. À l’heure qu’il est, je devrais probablement déjà être arrivé au Caire, premier étape d’un séjour d’une semaine en Égypte, autour d’Alexandrie. En fait, je suis dans un vol pour Istanbul, en attendant de prendre une correspondance pour rejoindre Isa au Caire (à une heure qui n’existe pas).

J’ai parlé de vie, mais ici, il s’agit en fait de mort: celle de ma grande-tante Georgette, décédée jeudi matin à 93 ans; avec elle, c’est un peu le dernier pan valaisan de ma famille qui disparaît. Au reste, des Gallay et assimilés, il n’en reste plus bézef.

Du coup, j’ai dû laisser ma chère et tendre prendre le train pour Paris ce matin, pendant que je partais pour les obsèques à Monthey, pour ensuite retourner à Genève prendre un avion qui, pour le coup, a survolé un bref instant l’autre bout du lac, comme pour un dernier salut.

Vues du ciel, les Alpes sont magnifiques au soleil couchant.

Naviguer dans cette série

Le Caire: Collisions

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Thias dit :

    Toutes mes condoléances.

    Matthias

  2. psychee dit :

    Ho… merde… Toutes mes condoléances, grand frère, il… y a peu de choses que l’on puisse dire à ces secondes là.

  3. Tof dit :

    Mes condoléances à toi et Isa.
    Elle est très commune, mais j’aime bien cette citatin de Amadou Ampâthé Bâ:
    ” Un ancien qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle”

  4. Jess dit :

    Toutes nos condoléances.

    Audrey et Jess

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :