Troubleshooters, le webcomic Tigres Volants que vous n'avez jamais vu

En discutant hier soir avec Janus de sujets tels que la vulnérabilité comparée des princesses atlani dans l’univers de Tigres Volants, je me suis rappelé d’un vieux projet de bande dessinée, au format webcomic: Troubleshooters.

Le titre vient d’une sortie de mes joueurs, il y a fort longtemps:

Ayers: “Vous faites quoi comme métier, dans la vie?”
Sylvano: “Troubleshooters.
Déhemme: “Lui c’est trouble et elle c’est shooter…”

Le principe de base est donc d’avoir un duo bien dynamique, membre de la Dame de fer, tendance mercenaire, qui se tape des boulots de sécurité, d’escorte ou d’enquête plus ou moins foireux. 

Les deux personnages sont:

  • Allathin “Picasso” Illaris, un (très) jeune Eylda élevé à la terrienne sur Caramer Laeralis, multi-classé sale môme/punk et champion local de l’embrouille grand format, et
  • Edenril “Eden” Karithian, officiellement une noble déchue atalen, mercenaire depuis quelques temps, sniper de grand talent.

Les deux ont bien évidemment un certain nombre de squelettes dans leurs placards respectifs, qui pimentent les aventures déjà mouvementées qu’ils vivent: clients véreux, concurrence méchante, crime organisé peu partageur, plus quelques bizarreries. Avec en sus une pointe de tension sexuelle entre Picasso et son système hormonal très eyldarin et Eden, qui ne couche qu’avec des filles et pique régulièrement les copines de son collègue. 

Le ton est clairement dans la lignée de Tigres Volants: fond presque sérieux, traitement humoristique et décalage. Enfin, “serait”…

Parce que le projet n’est pour le moment rien de plus que ça: à peine un fichier texte avec trois épisodes qui se battent en duel. Troubleshooters est une idée qui m’est venue à un moment où causait beaucoup bédé sans que rien de concret n’en sorte. Il n’est pas dit que je le dépoussière un jour et que je me remue pour trouver un dessineux intéressé, mais, pour le moment, j’ai quelques autres priorités.

Mais bon, je sais comment ces choses fonctionnent: il suffit que j’ai douze projets sur le feu pour que les vieux fantômes ressurgissent.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :