Tumbleweed Dealer: Death Rides Southward

Mini-billet pour un mini-album: l’EP Death Rides Southward des Montréalais de Tumbleweed Dealer est arrivé dans ma boîte mail (à deux ou trois clics près) et, après quelques écoutes des trois morceaux disponibles en téléchargement gratuit, je dois dire que c’est plutôt prometteur.

Le groupe se définit comme stoner-psychédélique et, si l’on en croit l’historique sur le site de l’album, ça implique une grande quantité d’herbe-qui-fait rire. Mais comme c’est aussi de l’herbe-qui-fait-faire-de-la-bonne-musique, on leur pardonne.

Bon, il faut aimer le style post-rock aux tendances psychédéliques et aux ambiances western, genre plaines désertiques au coucher du soleil – mais plus Sergio Leone que Lucky Luke.

Du coup, si vous cherchez quelque chose d’instrumental pour illustrer une scène d’une partie de Deadlands ou (conjuration de Pogo) Dogs in the Vineyard, les trois morceaux de cet EP (pour un total d’environ quinze minutes) sont potentiellement intéressants.

Bon début pour Tumbleweed Dealer, donc; après, faudra voir ce que ça donne avec un album complet (ils y travaillent).

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :