Týr: Valkyrja

Un peu sur un coup de tête, j’ai acheté Valkyrja, le dernier album de Týr, groupe originaire des Îles Féroé (donc, techniquement, danois). Quand j’ai demandé si c’était du métal symphonique, mon fourgue habituel m’a répondu que c’était plutôt du métal viking. En fait, y’en a aussi, mais le mot important ici, c’est “métal”.

Valkyrja est un album de métal, dans le sens le plus brut – et peut-être le plus noble – du terme. Alors, certes, c’est raisonnablement mélodique et les chansons parlent de vikings, mais j’ai surtout eu l’impression d’écouter une version à peine rajeunie du heavy-metal que j’écoutais il y a vingt (ou trente) ans.

Les riffs sont du pur cliché, les titres sont clichés et, quand après une minute dans le premier morceau, on entend “For tonight we dine in Hell”, on sent que ça va plus être un album photo qu’un album métal.

L’album comporte treize pistes – dont deux bonus, parmi lesquels une reprise de Iron Maiden, ça ne s’invente pas – et dure près d’une heure; on est donc dans un format très standard, avec des morceaux entre trois minutes et sept minutes et demie, si l’on excepte un petit interlude d’une minute trente).

Format standard, contenu basique; que reste-t-il? Eh bien surtout une bonne grosse patate des familles. C’est du power-métal à l’ancienne, qui poutre pas excessivement, mais quand même pas mal, du bon gros morceau qui remue les cheveux, avec de la bonne guitare bien grasse, de la double batterie bien lourde et des vocaux mi-hurlés, mi-invoqués (un peu à la Amorphis).

Quelques excellents morceaux dans cet album, comme “Blood of Heroes”, “Mare of my Night” ou “Lady of the Slain”, mais au final, ça lasse et au bout d’un moment, j’ai un peu l’impression d’écouter du Blind Guardian en moins inspiré.

Mais bon, Valkyrja est quand même un album qui comblera les amateurs de métal carré et sans trop de fioritures. Les autres – les chieurs dans mon genre, par exemple – resteront sans doute un peu sur leur faim, mais rassurez-vous, ça ne m’empêchera pas de bouger la tête en cadence.

http://www.youtube.com/watch?v=aONcdN0Weiw

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :