Ulf: Echo Promise

Au hasard d’une remontée d’un ancien billet sur Sonic Universe Experience, l’ami Gordon m’a gentiment fait découvrir un autre groupe niçois, Ulf, et son album Echo Promise, sorti en 2010. Deux ans plus tard, le groupe rendait le plaques, hélas, mais reste un album qui, a défaut d’être très original, s’avère plutôt plaisant.

Avertissement sans frais: si vous faites partie de ceux qui pensent que les années 1980 sont musicalement la pire décennie du XXe siècle, passez votre chemin! Echo Promise, c’est – un peu comme son nom l’indique, d’ailleurs – un gros clin d’œil au hard-rock pur huitante. Pour un peu, on s’attendrait à voir ressortir les pantalons zébrés et les coupes mulette.

L’album aligne onze pistes pour un total flirtant avec les cinquante-cinq minutes; les morceaux dépassent rarement les six minutes, c’est du classique de chez classique. En même temps, le genre ne se prête pas vraiment aux epics de quinze minutes.

Alors bon, je ne veux pas faire ma chochotte ni jouer les ultra-enthousiastes dithyrambiques de service, mais ce n’est pas trop mon truc.

Correction: ce n’est plus trop mon truc. Il y a trente ans, un groupe comme celui-ci, j’aurais sans doute été très enthousiaste; aujourd’hui, je l’écoute avec une sorte de détachement amusé (option « un verre de grand cru à la main devant un feu de cheminée »), mais sans plus. L’âge, c’est moche.

Il faut néanmoins rendre justice aux musiciens, qui produisent un bon gros son et qui sont plutôt convaincants malgré le côté très typé du genre. Echo Promise est un bon, voire un très bon album de Hard-FM, mais il est plus à réserver aux nostalgiques qu’aux âmes exploratrices de l’extrême.

Difficile de trouver des extraits, sinon dans de vieilles vidéos, comme ce « Piece of Promise »:

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :