Vigousse, le petit satirique romand

Fan du Canard Enchaîné et de Charlie-Hebdo, je pouvais difficilement rater la sortie du deuxième numéro de Vigousse, nouvel hebdo suisse a vocation satirique (le premier, illustré ci-contre, était sorti gratuitement, à titre promotionnel, en décembre). Si tout n’est pas parfait, je peux espérer pour ce petit nouveau un avenir un peu plus rose que celui de ses prédécesseurs (tel le calamiteux Saturne).

À la base, il y a le dessinateur Barrigue, évincé d’un grand titre de la presse quotidienne romande qui rime avec “Le Tapin” et qui se venge en lançant son propre canard, suivi de près par l’humoriste Laurent Flutsch et l’animateur Patrick Nordmann. Au final, il y a un journal de seize pages qui, par son ton et son format, rappelle plus Charlie-Hebdo que le Canard Enchaîné: articles percutants, mauvaise foi mordante et dessins déconseillés à la ménagère romande de moins de cinquante ans.

Il y a du bon et du moins bon dans les seize pages de ce nouveau journal. Pour le moment, il est un peu pauvre en contenu: il y a peu d’articles, le plus souvent assez courts et parfois anecdotiques. Les choses qui marquent le plus à la lecture, ce sont les pubs; quelque part, l’idée de publicités dans une publication satirique me fait sérieusement grincer des dents. Certes, il faut bien vivre, mais cela soulève de sérieux doutes quant à l’indépendance éditoriale.

Par contre, il y a des choses très bien vues, comme l’horoscope annoncé en page 17, l’infographie débile de la dernière page. J’aime aussi beaucoup le slogan “le seul canard à deux balles qui ne coûte que trois francs”, qui illustre une des raisons que j’ai d’espérer du très bon pour ce journal: il ne semble pas se prendre au sérieux.

Dans tous les cas, Vigousse remplit jusque là son contrat: c’est un bon petit hebdo satirique, avec une équipe qui semble s’amuser. Reste à peaufiner la formule, mais on n’en est encore qu’au numéro deux; le Canard ne s’est pas construit en un jour.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Vigousse, le petit satirique romand”

%d blogueurs aiment cette page :