Washington DC

Cet article est le numéro 3 d'une série de 3 intitulée Washington DC 2014
Comme je l’avais mentionné dans mes billets précédents, j’ai passé trois jours à Washington, DC (là-bas, on dit juste “DC”, pour éviter de confondre avec l’état du même nom). Si j’étais méchant, je dirais que sans les mesures de sécurité à l’arrivée, ça aurait été quatre jours, mais ce serait très exagéré: je n’ai attendu qu’une heure et demie dans la file au contrôle des passeports.

La raison officielle, c’est un séminaire de travail et de formation pour le boulot, avec les développeurs qui ont mis au point notre nouveau site web. Mais comme c’était moins cher d’arriver le samedi et de payer l’hôtel le week-end, je me suis retrouvé avec un dimanche à combler.

Alors bon, il paraît qu’il y a une maison dans le coin qui est peinte en blanc et un bâtiment qui, vu du dessus, ressemble à une face de d12, sans parler de la statue d’un barbu assis, mais comme je suis quand même un gros geek, je suis allé aux musées dont je vous avais parlé précédemment, ainsi que dans deux magasins de jeu de rôles.

Le truc marrant, c’est que le premier que j’ai visité, c’est un Compleat Strategist; coïncidence, c’était également la première boutique du genre que j’avais visitée la première fois que j’étais venu aux USA – il y a trente ans, à New York. Celui-ci se trouvait à Falls Church, dans la banlieue ouest de DC.

En me baladant dans la ville, je suis aussi tombé sur une librairie appelée Hole in the Wall, qui ressemble à une maison résidentielle comme une autre, sauf qu’elle abrite une masse invraisemblable de bouquins et de comics, neuf et d’occasion. J’aime bien ce genre d’endroits, ce d’autant plus que la tenancière est très accueillante.

Ensuite, je suis allé plus au nord, du côté de Bethesda (North Bethesda, pour être précis), chez Dream Wizards. L’endroit a le défaut d’être dans un endroit un peu improbable et pas facilement accessible (OK, j’ai surtout raté le panneau et erré dix minutes dans une zone industrielle avant de comprendre mon erreur), mais a pas mal de matos et, surtout, plus varié.

Là où The Compleat Strategist m’a un peu déçu (pas mal de jeux, mais pas très bien mis en valeur et pas très récents non plus; le magasin semble surtout spécialisé dans le wargame à figurines), Dream Wizards a moins de stock, mais des objets plus récents et un personnel qui est tout aussi sympathique, mais m’a apparu comme plus compétent sur des jeux récents.

Cela dit, heureusement que la météo s’est avérée exceptionnellement clémente ce dimanche: je suis parti à l’aventure avec une simple polaire (et un t-shirt en-dessous, quand même) et, si j’ai un instant cru que j’avais été trop optimiste, ça s’est révélé largement suffisant. Une semaine après une tempête de neige, ça surprend. Ce d’autant plus que ce mardi matin, il neigeait de nouveau (bon, pas beaucoup et pas longtemps).

Sinon, Washington est une ville assez étonnante en ce qu’elle ne ressemble pas vraiment à l’idée qu’on peut se faire d’une ville américaine, avec ses gratte-ciels. Ici, on a droit à des rues assez classiques, avec des bâtiments de 8-10 étages qui ne dépareraient pas à Paris ou à Londres. Rendez-vous compte: il y a même des pistes cyclables!

Par contre, je ne suis pas super-convaincu par la bouffe, mais ça c’est je suppose dû au fait que, sans guide autochtone, ce n’est pas facile de se retrouver dans la myriade de restaurants plus ou moins ethniques. J’ai quand même pu avoir d’excellents petits-déjeuners chez Teaism et un des meilleurs espressos que j’ai goûtés au Chinatown Coffee Co. (où ils ont aussi de l’absinthe jurassienne).

Rentré hier; demain, départ pour Cannes. Je sens que je vais être complètement zombie. Quand on me demandera pourquoi, je dirai que c’est le décalage-horaire avec Genève.

Naviguer dans cette série

National Air and Space Museum, part deux

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Washington DC”

%d blogueurs aiment cette page :