Lectures Wattpad

Wattpad: ce que j’ai lu, ce que je lis

Hop! Je repartage ici un billet de mon “livre de râlaisons“, publié hier. Je ne vous apprendrai rien en disant que Wattpad, ce n’est pas seulement une plateforme pour balancer ses textes, mais aussi un endroit où on peut lire.

Je ne sais pas à quel point je peux me considérer comme un « gros lecteur », mais j’aligne assez facilement une moyenne de trois ou quatre bouquins par mois, que ce soit en vrai-papier-de-bois-d’arbre-mort ou en numérique, en EPUB ou sur Wattpad.

J’avoue que, sur Wattpad, je ne suis pas particulièrement actif dans l’aspect social du bouzin – commentaires et autres. C’est certainement une erreur, mais comme je lis le plus souvent sur mon téléphone et pendant que je m’échine sur un tapis de course, ce n’est pas idéal pour composer des critiques pertinentes; même cocher l’étoile est parfois peu évident.

J’avoue aussi que, pour le moment, j’ai surtout tendance à regarder les productions de mes contacts. C’est surtout une question de temps: j’ai assez de textes en cours de lecture pour vouloir aller chercher ailleurs, au hasard des suggestions plus ou moins utiles de Wattpad. Le fait que je n’aime pas One Direction, ni la bit-lit, ni les témoignages romantiques de djeunz, limite aussi mon intérêt sur ce point.

Ça n’empêche pas que, depuis un an que je suis ici, j’ai eu l’occasion de tomber sur pas mal de textes très sympas.

À commencer par One Minute, de Thierry Crouzet. J’en ai parlé il y a quelques mois pour dire tout le bien que je pensais de ce roman expérimental d’anticipation, en 365 chapitres. Il a la particularité de se dérouler pendant une même minute, celle où l’humanité reçoit la preuve de l’existence d’une vie extra-terrestre – à moins que ce ne soit un leurre. Alors c’est vrai que 365 chapitres, ça peut faire peur, mais il est maintenant terminé et l’histoire est très prenante; allez-y, c’est du solide!

Une des premières histoires que j’ai suivies, c’est Hubrys, de Frédric Toutain. C’est un mélange intéressant de science-fiction et de fantastique antique, qui suit une jeune fille cherchant à se défaire d’un héritage pesant. Elle est la fille d’un des Titans qui contrôlent le monde connu – en l’occurrence, la Grèce de l’Âge du bronze. Ce qui est actuellement publié est l’équivalent d’un premier livre, une entrée en matière, mais ça tient bien la route, avec pas mal d’action et une narration un peu anachronique, mais qui fait partie du style.

Du même auteur, Une lueur d’espoir est un texte encore inachevé, rédigé dans le cadre du NaNoWriMo. C’est un thriller contemporain, engagé et douloureusement prémonitoire par certains côtés, qui racontent comment la France bascule dans un état policier sous prétexte de menace terroriste et comment des citoyens lambda se retrouvent à devoir choisir entre la loi et la justice. Ça mérite une conclusion et une relecture solide, mais en l’état, c’est intéressant.

En parlant de NaNoWriMo, je signale Les douze foutus cailloux d’Alinora, de Greg Siebrand, une saga de fantasy dont il a commencé la publication sur Wattpad. Je suis un peu sceptique sur ce début, qui me semble un peu trop « sage » et sérieux, surtout vis-à-vis du titre, mais j’attends de voir où ça ira.

Je signale au passage que Greg a beaucoup de textes de qualité, sur Wattpad et ailleurs; il est d’ailleurs la personne qui m’a poussée à venir pondre mes élucubrations ici-même. C’était notre séquence « délation »!

Ceux qui suivent un peu l’actualité SFF francophone auront sans doute entendu parler du nom suivant: Neil Jomunsi, auteur de Jésus contre Hitler et Agence B, mais également du Projet Bradbury, a commencé à publier Nemopolis, une histoire fantastique de ville où se retrouvent les âmes des morts, amnésiques, et dont ils ne peuvent sortir qu’en retrouvant leur nom et la cause de leur mort. À suivre de près: pour le moment c’est très plaisant.

J’aime aussi beaucoup le Projet Faille de CerberusXt, que certains d’entre vous connaissent peut-être pour son blog NiouTaiknologies. Cette histoire d’adolescents pris dans une école qui a tout l’air d’être un goulag vaut un peu par son histoire, mais surtout par le style de son auteur – enfin, disons que c’est pile dans le genre de ton que j’aime bien. L’histoire va doucement vers sa conclusion, avec une vingtaine de chapitres; ça se lit vite et bien.

Dans les textes plus courts, je signalerai aussi Je suis un monstre, de Fred Galusik qui s’amuse quelque peu avec les codes de la bit-lit en mettant en scène un ado loup-garou et la plus jolie fille du lycée. Fred a commencé à réécrire son histoire, il faut que j’aille voir ce que ça donne maintenant, mais l’original était marrant.

Les Évolués de Pilgrimwen, est une histoire de superhéros intéressante, mais à la progression un peu trop abrupte à mon goût. Je mentionne également Les Chroniques de Valcène, de Fred Hubleur, qui commence une histoire de détective dans un monde de fantasy/steampunk urbain un peu trop classique, mais qui semble évoluer vers quelque chose de plus original.

J’en avais déjà parlé, mais je le rappelle ici – histoire de lui mettre la pression, même si ça ne fonctionne jamais – que Axelle “Psychée” Bouet a publié sur Wattpad son roman que je qualifie – un peu méchamment – de “fantasy goréenne”, Les Chants de Loss, ainsi que Héritages, un texte momentanément suspendu (#bossefeignasse), qui se déroule dans la même univers que mon propre NaNoWriMo Progressions.

Transition idéale pour parler de mon dernier coup de cœur en date sur papier: Rêves de Gloire, du regretté Roland C. Wagner. J’en ai fait une longue chronique sur mon blog, mais, pour résumer, c’est une histoire qui parle de rock’n’roll dans le contexte d’une Algérie uchronique et dont je pourrais dire qu’elle a inspiré Progressions avant même que je ne la lise. Le rock (progressif ou autre) changera le monde!

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Wattpad: ce que j’ai lu, ce que je lis”

%d blogueurs aiment cette page :