Wattpad et Atramenta, écriture et lecture en ligne

Logos Wattpad & Atramenta

Depuis quelques temps, je voyais passer pas mal de messages de mes collègues en écriture, que ce soit des blogueurs comme Greg ou Ploum ou des co-diasporistes sur Framasphère, qui discutaient de deux plateformes pour les auteurs et les lecteurs, avec un accent sur le libre: Wattpad et Atramenta.

Du coup, j’ai fini par craquer: je me suis donc inscrit sur Wattpad et également sur Atramenta et j’ai commencé à y publier certains des textes sur les deux plateformes. D’une part, parce que je ne résiste pas à l’occasion de tester des trucs nouveaux, d’autre part parce que je résiste encore moins à la tentation de poser ma prose partout. Ce qui vaut mieux que de poser son prose partout.

Wattpad est un site canadien, à l’origine, qui se revendique comme la plus grande communauté en ligne de lecteurs et d’auteurs, avec 75 millions de textes et 35 millions d’utilisateurs, ainsi qu’une application mobile. Il en existe depuis peu une version française, mais beaucoup de bouts du site sont encore en anglais.

Grosse communauté, donc, et interface plutôt moderne, mais avec pas mal de bugs (les pages de profil, sur Firefox, n’arrêtent pas de se rafraîchir sans raison valable), des outils communautaires limités et, surtout, des fonctionnalités peu pratiques pour les auteurs: édition par copier-coller ou téléchargement de fichier texte pur seulement, et chapitre par chapitre. On a connu plus facile.

Atramenta est très différent, dans son approche et sa philosophie, qui est très proche des milieux du « libre ». Créé par un Français domicilié en Finlande, il s’adresse à des auteurs et lecteurs francophones. Le site est moins impressionnant visuellement, avec une interface qui sent bon le début des années 2000, et il n’y a pas d’application mobile (à ma connaissance); j’imagine qu’on est loin des chiffres avancés par Wattpad, également.

Par contre, Atramenta permet de télécharger des fichiers aux formats Word ou Libre/OpenOffice et regorge d’outils très utiles pour les auteurs, à commencer par un assistant éditorial, qui fait une sorte d’audit orthographique et typographique du texte avant publication. Il permet aussi la séparation automatique d’un long texte en chapitres, par simple reconnaissance de style (titre de niveau 2 = nouveau chapitre).

Atramenta propose également les textes au téléchargement en plusieurs formats (PDF, EPUB, Kindle et OpenDoc), ainsi qu’un service de vente de livres électroniques. Mais il a aussi une communauté qui me paraît nettement plus active et qui n’hésite pas à faire des retours, tant sur la forme que sur le fond (le site permet de suggérer des corrections sur un texte, séparément des commentaires).

Si les deux plateformes permettent de publier sous licences Creative Commons, je dois avouer que je préfère assez largement les outils et la communauté d’Atramenta, malgré son interface un peu datée. Atramenta offre également un abonnement, qui ouvre quelques fonctionnalités supplémentaires, comme la possibilité de télécharger toutes les œuvres d’un auteur, ainsi que de recevoir des dons.

Hélas, aucune des plateformes ne permet d’utiliser Flattr ou tout autre système de micropaiement. À mon avis, avoir la possibilité de lier son compte avec des plateformes de financement – Flattr, ChangeTip ou Patreon/Tipeee – serait un très gros plus.

Si je préfère Atramenta pour ses fonctionnalités et sa communauté, je pense que Wattpad – qui accueille déjà Cory Doctorow, Neil Jomunsi et d’autres – est également à considérer pour les apprentis-auteurs dans mon genre, qui souhaitent publier leurs textes à moindre frais et toucher potentiellement un plus large public.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

16 réponses

  1. psychee dit :

    J’ai essayé les deux à ta suite, et pour le coté communautaire, c’est sasna ppel, je préfère mille fois atramenta. D’ailleurs, sur Wattpad, je suis à 26 lecteurs et ça n’a plus bougé, et je vois mal comment promouvoir mon roman avec les outils fournis, quand sur Atramenta, entre lectures et téléchargement, on est monté à 60 en 5 jours. Les outils de communication, et de promotion, y sont largement plus favorable.
    psychee Articles récents…Je crois qu’une fan a dit « il est trop adorable »…My Profile

  2. François 6PO dit :

    Merci pour cet article Stéphane. Il tombe à point.

    Je suis allé voir du côté d’atramenta et ça me semble assez prometteur. Ça va peut être m »aider à sauter le pas.
    François 6PO Articles récents…Année de la chèvre – recadrer, élaguer, avancerMy Profile

  3. Je suis peut-être une exception mais je n’ai eu aucune lecture de mon texte sur Wattpad alors qu’ici, les commentaires et les retours ont été immédiats.

    En tout cas, il est clair que Wattpad est sans doute plus « grand public » mais Atramenta a des fonctionnalités et une communauté qui rendent le site plus qualitatif, plus intéressant pour travailler ses textes.

    • Alias dit :

      Hello et bienvenue!

      Je crois qu’il ne faut pas se leurrer: ce n’est pas parce qu’on place un texte sur une « grosse » plateforme qu’il va tout de suite attirer les foules. Il faut arriver à le promouvoir et, autant Atramenta a un forum où on peut se présenter, présenter ses œuvres et ainsi espérer attirer l’attention, autant Wattpad, c’est du « fire and forget ».

      À moins de connaître d’autres auteurs sur Wattpad et tenter de réseauter par ce biais.

  4. Suis sur Atramenta depuis ses débuts. Un site exceptionnel à l’usage. L’interface est peut-être « daté », mais on s’en tape, ce qui compte ce sont les textes.
    Et puis Atramenta est en constante évolution.
    Maintenant, je ne connais pas Wattpad. Faudra que j’aille y faire un tour.

    • Alias dit :

      Hello et bienvenue!

      J’aime beaucoup Atramenta aussi. Par contre, depuis ce billet, j’ai commencé à utiliser Wattpad pour la lecture (notamment « One Minute », de Thierry Crouzet, chroniqué ici il y a peu) et j’avoue que le confort de lecture est assez agréable.

      Maintenenant, c’est un site qui est optimisé pour l’usage sur plateforme mobile (smartphone, tablette), ce qui fait que sa version web pâtit un peu de cette optimisation.

      Le plus difficile, en fait, c’est d’arriver à garder ses textes synchronisés sur différentes plateformes.

  5. Hurle-Lune dit :

    Bonjour,
    Je suis moi aussi sur toutes sortes de site pour essayer de faire connaître mes histoires : mais absolument rien sur Wattpad, alors que sur Atramenta ça monte doucement…
    Il y a aussi L’encrier, Deviant Art et Bookonlive pour publier.

    • Alias dit :

      Hello et bienvenue!

      Alors oui, la publication ça ne suffit pas. Il n’existe pas de solution « fire and forget » pour se faire connaître. À ce stade, il n’y a pas de miracle: il faut parler de soi, faire parler de soi; sur Wattpad, lire et commenter d’autres textes, etc. Essayez aussi le « rantbook », dont j’ai parlé il y a quelques jours.

      DeviantArt (sur lequel je suis présent) est aussi une solution, en effet, mais c’est beaucoup plus axé sur les illustrations et c’est également une communauté qui est très anglophone.

      Les deux autres, je ne les connais pas, mais assez rapidement, il y a le problème qu’en multipliant les points d’édition, ça devient difficile de synchroniser les textes en cas de modification.

  6. Alain dit :

    Ayant testé les 2, je préfère 100 fois utiliser Atramenta pour l’outil téléchargement en format EPUB sur ma liseuse; Rien ne vaut le confort des yeux avec le fameux « e-ink », lire en ligne directement sur PC, tablette ou portable : je fatigue vite…
    Je suis peut-être un vieux qui a du mal avec ces écrans qui brillent 😉

    • Alias dit :

      Hello et bienvenue sur ce blog!

      Merci pour ce retour, c’est vrai que le point fort d’Atramenta, c’est ses outils, ceux de téléchargement et ceux de chargement de manuscrits.

      Après, Wattpad, c’est vraiment là où sont les lecteurs.

  7. Marie Tessier dit :

    Remarquable : Atramenta propose également, mais seulement si l’auteur le souhaite, un service très « pro » de correction, de conseil, voire de réécriture par un véritable correcteur, ce qui n’est pas négligeable. Le jeu et le coût de l’opération en valent la chandelle pour peu que l’on soit perfectionniste. Je ne sais pas si Wattpad propose ce type de prestation extérieure, je ne le pense pas.

  8. Marie Tessier dit :

    Bonjour !

  9. Danièle dit :

    Bonjour,

    Juste pour info, Wattpad se veut une plateforme de lecture gratuite. donc, forcément pas de lien vers es plateformes de financement.

    • Alias dit :

      Bonjour et bienvenue!

      Je vous avoue que je ne comprends pas le « forcément »; avoir la possibilité de rajouter des boutons pour des systèmes de dons (PayPal, Flattr, ChangeTip) ou de mécénat participatif (Tipeee, Patreon, Liberapay) ne change rien au fait que la plateforme soit gratuite, tout en laissant la possibilité aux lecteurs d’aider les auteurs.

      Ce d’autant plus que Wattpad a beau être gratuit, la version app mobile comporte des pubs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :