White Willow: Terminal Twilight

Comme je l’avais mentionné précédemment, le rock progressif à chanteuse est un sous-genre qui me convainc que rarement. De ce point de vue, Terminal Twilight, des Norvégiens de White Willow, partait sur un mauvais a priori, malgré la forte dose de critiques positives lues ça et là.

S’auto-définissant comme du art-rock, c’est-à-dire (et je cite leur site) “des chansons pop étendues sur une durée improbable et bourrées d’instruments bizarres”, White Willow fait ce que d’autres personnes moins imaginatives appelleraient du rock progressif. Effectivement, leurs morceaux tendent à flirter avec les 7-8 minutes en moyenne et contiennent une bonne dose de claviers aux sonorités étranges et venues d’ailleurs. OK, par “ailleurs”, il faut surtout comprendre « les années 1970 ».

On n’est cependant pas vraiment face à une énième variante de ce que j’appelle le rétro-progressif; l’approche de White Willow est plus tournée vers le présent. On y trouve même Tim Bowness, chanteur de No-Man, en guest sur un “Kansas Regrets” qui rappelle beaucoup un certain arbre à porcs-épics. En fait, si je ne suis pas un grand amateur des parties chantées, ce malgré le timbre plutôt agréable et caractéristique de Sylvia Erichsen, les parties instrumentales de Terminal Twilight montrent clairement la force du groupe.

Je n’irai pas jusqu’à hurler avec la meute des critiques qui voient en Terminal Twilight le meilleur album de 2011, mais je reconnais volontiers à cet album une touche d’originalité bienvenue dans un monde prog trop souvent sclérosé par son glorieux passé et une force certaine dans ses compositions. Si on supporte le chant féminin, il y a dans cet album un foisonnement de sonorités, de styles et d’influences servi par d’excellents musiciens.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 commentaires sur “White Willow: Terminal Twilight”

%d blogueurs aiment cette page :