The Wolverine

Deuxième rattrapage de film semi-moisis pas vus au ciné, The Wolverine, la suite des aventures du sociopathe immortel qui fait “snickt!” quand on l’énerve. Cette fois-ci, il part au Japon pour y perdre son immortalité.

Je résume atrocement, mais il est difficile de parler de la trame sans tomber dans le spoiler. Disons qu’il va assez rapidement faire son gaijin (ce qui n’est pas particulièrement raccord avec certains éléments de scénarios précédents), se retrouver avec plein d’ennuis aux fesses et devoir affronter des gros adversaires qui déboitent.

Au même titre que le précédent film, The Wolverine n’est pas particulièrement bon, mais pas particulièrement mauvais non plus. C’est de la série B honnête, sinon honorable. Par contre, il souffre de pas mal de défauts, le principal étant d’abuser des retournements de situation jusqu’à l’absurde.

En gros, tôt au tard, tout le monde ou presque va essayer de le tuer, même ceux qui sont apparence ses alliés, pendant que des ennemis s’entredéchirent sur des questions d’agendas divergents. Au final, ça en devient presque prévisible.

Il y a des aspects sympas, comme des points de vue sur le Japon qui ne sont pas trop clichés, même si on a droit à presque toutes les cartes postales du pays (Nagasaki, Shinkansen, funérailles traditionnelles, haute technologie, ninjas) et d’autres qui sont plus cheesy qu’une soirée raclette pour deux cents personnes. Les combats, notamment, poussent le bouchon passablement loin dans le ridicule.

Même si le scénario est aux Japonais absents (attention: cette blague est arrivée à échéance depuis les années 1960), reste que le développement du personnage de Logan/Wolverine est intéressant et que cet épisode permet également de lancer le prochain X-Men. On peut donc s’autoriser à le regarder – sans trop en attendre.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “The Wolverine”

%d blogueurs aiment cette page :