Blog à part le retour du remake du reboot reloaded (épisode IV)
Yesternight: The False Awakening

Yesternight: The False Awakening

Dans la série « en retard », je vous présente The False Awakening, du groupe de néo-prog polonais Yesternight, sorti en 2017. En même temps, je ne suis pas beaucoup plus en retard que le groupe lui-même, qui est actif depuis 2007 et dont c’est le… premier album.

Yesternight est donc un groupe de rock progressif polonais au son plutôt moderne et aux guitares mordantes. À la base, il s’agit même d’un trio. Sans trop de surprise, on les sent pas mal influencés par leurs compatriotes de Riverside, mais sans que ça fasse trop clone.

Le gabarit de The False Awakening est plutôt classique: cinquante-quatre minutes pour neuf pistes, tournant en général autour de cinq-six minutes. Un seul epic: « Just Try! » et ses onze minutes.

Dans l’absolu, j’aurais tendance à dire que The False Awakening est un bon premier album. Ni plus, ni moins. J’entends par là qu’il est agréable à écouter, qu’il ne fait pas trop « rue de la Pompe », qu’il est bien produit et servi par des musiciens compétents, mais il est lisse.

S’il existait quelque part des certifications ISO pour des albums de néo-prog, Yesternight serait sans doute cité en élève modèle. Ce qui, en y repensant, n’est pas vraiment compatible avec l’idée que je me fais du rock progressif. En d’autres termes, s’il est techniquement irréprochable, cet album manque d’audace.

Reste qu’il compte des passages très agréables: « Who You Are », « Lost », « Just Try! » ou même « About You », qui flirte avec le pop-rock. Le reste de l’album n’est pas désagréable non plus, mais pas particulièrement percutant.

Découvert grâce à une chronique d’Amarok, Yesternight apparaît comme un groupe prometteur, déjà remarquablement mature techniquement, mais qui devrait songer à développer son grain de folie propre. En l’état, The False Awakening est un bon album, ce qui est déjà bien.

Bonus: la vidéo de « Who You Are »

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :