Campagne lupanar: information de masse

La première séance de la campagne lupanar, intitulée “L’héritage“, s’est terminée sur un petit souci d’ordre mi-narratif, mi-logistique: la présentation du Domaine des trois sources et de ses pensionnaires. Le souci, c’est que ça représente plusieurs lieux (le système stellaire, sa capitale, l’habitat astéroïdal dans lequel se trouve le domaine et ce dernier), plus une bonne douzaine de personnages non-joueurs.

Comme il était déjà tard et que j’avais les yeux en vrac, j’ai bouclé en vitesse et promis aux joueurs plus d’information lors de la séance suivante. Dans l’intervalle, j’ai repris mes notes, taillé dans la masse et viré les informations sensibles et je suis arrivé à un joli document avec toutes les informations pertinentes. Un joli document de sept pages. Ça fait quand même beaucoup d’informations.

Dans un précédent billet sur la façon de “Jouer pulp“, j’avais déjà mentionné la difficulté de gérer les infodumps dans ce contexte. Ici, fort heureusement, c’est arrivé en fin de séance, en “période creuse”, et dans un contexte scénaristique qui pousse nettement moins à l’action à tous crins. Il n’empêche qu’introduire en une fois autant d’information est quelque chose de très compliqué, principalement parce que c’est très massif.

En y réfléchissant, je vois maintenant quelques astuces pour faciliter la chose. Le plus évidente consiste en un espacement des rencontres: les personnages commencent par arriver dans le système stellaire, sur la capitale; ils y rencontrent les actionnaires principaux, ont une petite discussion, puis se rendent sur l’habitat, doivent gérer une mini-crise administrative, et enfin arrivent au domaine et rencontrent les autres pensionnaires.

En fait, la méthode la plus évidente serait de sabrer le nombre de PNJ et de ne garder que les actionnaires principaux et l’intendance. Ça fait également toujours ça de moins à gérer pour le déhemme. Dans tous les cas, avoir une feuille récapitulative avec les noms, apparence et fonctions des PNJ devient rapidement indispensable — surtout si, comme c’est le cas, ils ont un peu tous des patronymes à coucher dehors.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Campagne lupanar: information de masse”

%d blogueurs aiment cette page :