Cosmic Rain: Seekers

Cosmic Rain: Seekers

Il y a pas loin d’un an, je vous avais parlé du groupe genevois de rock progressif Cosmic Rain – à l’occasion de leur concert avec les Erkonauts. Les voici qui sortent un nouvel album, Seekers. Bon, j’avoue, ce n’est pas leur premier, mais le précédent ne m’avait pas vraiment enthousiasmé. Celui-ci est plus sympa.

Cosmic Rain propose un rock progressif d’apparence très classique, voire vintage. J’y retrouve pas mal d’influences de groupes de la fin des seventies, début des huitanties. Mais le quatuor genevois s’autorise également des incursions plus modernes, comme une guitare agressive bien comme il faut.

Seekers est un concept-album dédié à sept philosophes – dont on retrouve les visages sur la pochette. Sept pistes, donc, dont les durées s’échelonnent de cinquante secondes à plus de dix minutes. Au total, un peu plus de trente-cinq minutes, ce qui est surprenamment court pour du prog.

Par rapport à Utopia – leur précédent album, donc – Cosmic Rain a pris du level. On a un album qui a pas mal de bonnes idées et des compositions plutôt chouettes. Les musiciens connaissent leur taf et ça tient la route, notamment avec des parties instrumentales bien carrées.

Cela dit, j’ai l’impression que le groupe est encore très ancré dans ses influences et manque quelque peu d’identité propre. Seekers n’échappe à quelques maniérismes typiques du prog – et je dirais même typiques des groupes de prog francophones. D’ailleurs, la voix de Laurent Nigg (également guitariste) manque parfois de percutant.

Je ressors donc de l’écoute de cet album avec un sentiment un peu mitigé. Il y a des bonnes idées musicales et des musiciens qui assurent, mais l’ensemble reste archétypique et un peu suranné. Pour quelqu’un qui a l’habitude de groupes comme Haken ou Leprous, le prog de Cosmic Rain est un peu plan-plan. ce qui est un comble.

Cela dit, Seekers est un album honnête et agréable. Vous pouvez le trouver sur la plupart des plateformes légales, ainsi que des extraits en streaming sur le compte YouTube du groupe.

Bonus: la “vidéo” de “The Powers That Be”

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :