Dans les studios de Radio-Erdorin

Studio Mézigue

Qu’on soit bien clair: tout ce bigntz, c’est de la faute de Jess! S’il n’avait pas essayé de me brancher sur l’idée de faire des chroniques vidéos, je ne me retrouverais pas, comme un guignolo, à boulonner sur un script, à rassembler des clips et des images et à réfléchir à où installer mon matos pour le premier épisode de Radio-Erdorin.

Bon, d’accord: le nom, c’est de ma faute.

Oui, parce qu’on ne me fera pas croire que moi, qui consomme de la vidéo à dose homéopathique, j’aie pu avoir tout seul l’envie de faire ma propre émission vidéo. Youtoubeur à cinquante ans passés, je vous demande un peu! Et pourtant, c’est le projet sur lequel je suis en train de bosser.

Il est cependant possible que l’idée ait germé après la petite vidéo que ma dame et moi avons bricolés pour la campagne de financement du jeu de Psychée, Les Chants de Loss. Allez savoir.

Bref, Radio-Erdorin, ça va être une expérience en vidéo pendant cet été, un résumé mensuel de mes chroniques musicales – albums et concerts – avec le son et l’image. Normalement, ça devrait faire dix-douze minutes – genre une minute par album ou par concert – et ça devrait donc être plus un complément au blog qu’un média indépendant.

Ça a l’air simple, dit comme ça, mais ça nécessite un poil plus de logistique que de simplement m’asseoir devant une webcam et improviser – ça fonctionne en jeu de rôle, moins en vidéo. Je suppose que ceux qui ont déjà fait des vidéos vont hocher tristement la tête à la lecture des paragraphes suivants.

Je me suis donc attelé à écrire un script. D’abord, comme support (je ne m’interdis pas de dire d’autres trucs à côté); ensuite, en minutant ma lecture de ce script, j’ai une assez bonne idée de la durée totale du bazar, si c’est trop long ou pas assez; et enfin, si je me sens de faire un sous-titrage, c’est plus pratique de copier-coller un texte existant que de tout retranscrire.

J’ai dû ensuite aller chercher les vidéos. La plupart sont sur YouTube, ce qui implique d’abord de les télécharger; j’ai pu trouver un logiciel gratuit – 4K Download – qui gère ça très bien. Quand il y a des vidéos, ce qui n’est pas toujours le cas. Puis j’ai dû aller chercher les images des pochettes; heureusement, je les avais déjà toutes enregistrées pour mon blog.

Ensuite, il m’a fallu réfléchir à un habillage graphique et sonore – titres, générique, jingles, etc. Pour l’instant, le titrage est très basique: des images bricolées sur Photoshop, mais je ne m’interdis pas de jouer un peu avec les animations plus tard. Pour les musiques, je me suis rabattu sur des artistes qui publient sous licence Creative Commons. Il y en a; pas beaucoup mais quelques-uns quand même.

Je viens de finir quelques tests de filmage. Comme caméra principale, j’utilise mon reflex Canon 5D MkIII avec l’objo traditionnel en 24×70 mm f2.8, ce qui donne une image de moi très nette et un fond très flou. Comme je suis un peu tout seul, j’ai dû résoudre quelques problèmes de logistique, notamment en utilisant une télé connecté en HDMI comme retour vidéo et le déclencheur à distance pour la mise au point.

J’ai aussi pris mon micro de podcast (surtout utilisé pour les presta de cosplay de ma dame) pour la prise de son, connecté à l’ordi portable. J’ai un éclairage studio qui me permet d’avoir une image potable et une pièce tranquille où filmer – quand minette ne décide de pas de venir me voir et râler parce que je ne m’occupe pas d’elle.

En fait, le plus gros souci, c’est que j’ai trop souvent l’œil pas sur la caméra. À moins d’investir dans un prompteur, il va falloir surtout que j’apprenne le texte par cœur si je ne veux pas donner l’impression que je lis.

Radio-Erdorin sera prochainement sur YouTube, mais je compte également publier sur PeerTube, le temps de trouver une instance qui veuille bien m’accueillir – ou de monter la mienne, mais ça a l’air un chouïa plus complexe que pour un WordPress. Je vais continuer à bricoler dessus et ce sera sans doute en ligne au début de la semaine prochaine.

Alors, comme mentionné, n’hésitez pas à commenter! Je débute, certes, mais si la critique me faisait peur, je ne publierais pas.


Also published on Medium.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Palinca dit :

    Suspense !!!

  1. 02/06/2018

    […] pour le X, y a plus de choix sur internet… C’est donc le moment de changer de chaîne. (l’annonce officielle de Tonton […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :