Blog à part Rock et metal progressifs, science-fiction, jeu de rôle et divagations de vieux gauchiste; maison fondée en 2002
Eternal Storm: Come the Tide

Eternal Storm: Come the Tide

Death-metal mélodique. Un genre qui sonne comme un oxymore, et pourtant! Eternal Storm est un groupe espagnol qui représente remarquablement un genre qui, en général, vient plutôt de Scandinavie et Come the Tide est leur nouvel album, sorti en 2019.

Originaire de Madrid (et aussi d’Edimbourg), Eternal Storm est un quatuor actif depuis 2009. S’ils avouent des inspirations venues du boom, du post-rock et du prog, cet album est clairement du death mélodique, avec des vocaux principalement growl (parfois un peu en clair aussi).

L’inspiration prog se constate immédiatement quand on se penche sur le format de Come the Tide: une heure, huit pistes, une intro en deux parties de quatorze minutes, deux autres epics de plus de dix minutes. Et, à part un « Drifter » d’une minute et demie, toutes les pistes font plus de six minutes.

Autant dire que Eternal Storm joue beaucoup sur les compositions longues et complexes et sur les ambiances construites avec soin. les trois epics de l’album – « Through the Wall of Light (Pt. I & II) », « Of Winter and Treason » et « Embracing Waves » sont des exemples notables de cette tendance.

Les ambiances n’empêchent pas que, quand ça doit tabasser, ça tabasse. Mélodique, certes, mais death-metal quand même. Des pistes comme « The Mountain » contiennent leur lot d’énergie brute qui fait du bien par où ça passe.

Les amateurs confirmés de death-metal pourront peut-être râler sur le fait qu’Eternal Storm ne fait pas preuve de la plus grande originalité. Certes, Come the Tide ressemble pas mal aux dernières productions d’Insomnium. J’entends bien, mais la formation hispano-écossaise n’a pas à rougir de la comparaison.

Je remercie donc, une fois de plus, Angry Metal Guy, grâce à qui j’ai découvert ce remarquable album qu’est Come the Tide. Il n’est pas parfait, ni même candidat au titre d’album de l’année, mais c’est un excellent exemple de death-metal mélodique, qui est d’ailleurs disponible sur Bandcamp.

Bonus: la vidéo de « Detachment »

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :