Flattr: bilan pour mai 2013

Je suis déçu et ça m’inquiète: déçu, parce que ce mois de mai ne m’a rapporté “que” €9.89 via Flattr (pour €10 redistribués), via dix-sept clics, et ça m’inquiète parce que si je commence à attacher ce genre d’importance à mes bilans Flattr, ça risque d’influencer ma façon de concevoir ce blog, ce qui n’est pas vraiment le but de la manœuvre.

Chaque mois, ou presque, a son article-star: cette fois, c’est La règle zéro de l’édition, qui recueille quatre clics et €2.37. OpLupanar, épisode 7: Presidium Showdown en recueille deux et €0.76, que j’interprète comme étant “pour l’ensemble de la série” de sept compte-rendus de la campagne.

Les autres articles flattrés ne recueillent qu’un clic: trois chroniques littéraires, avec « A Rising Thunder », de David Weber (€0.17), « The Apocalypse Codex », de Charles Stross (€0.50) et « Anamnèse de Lady Star », de L.L. Kloetzer (€0.17); une chronique musicale, Vienna Circle: Silhouette Moon (qui cartonne à €5); le bilan Flattr pour avril 2013 (€0.30); Iron Sky: The Coming Race en pré-financement (€0.17); et un commentaire sur le blog de Ploum (€0.71).

Quelques objets plus anciens reçoivent également une gratification: Newsblur rapporte €0.17, tandis que le blog gagne trois clics de plus et €0.68.

Parlons maintenant de ce que j’ai flattré: vingt-huit clics ce mois. Comme d’habitude, il y a la grande foule des abonnements: les blogs Du bruit derrière le paravent, Helvète Underground, Lectures LibresQuenouilleWhere is Ploum? et Thias の blog, le webcomic Questionable Content, le site Reflets et les outils AdBlock pour Chrome, AdBlock pour Safari, Social Fixer pour Facebook, Flattrstar (nouveau) et pour le plug-in Flattr pour WordPress.

Les poids lourds de ma liste de lecture, à savoir Reflets et Ploum, sont de nouveau là en masse. Reflets, d’abord, avec trois articles:

Quant à Ploum, il aligne lui aussi trois articles:

Deux articles de Bruno Bellamy viennent se glisser dans ce classement:

Sept autres blogueurs ont droit à mes faveurs (numériques et numéraires; n’exagérons rien);

Au final, mai 2013 a été un mois “normal” au regard de mon activité Flattr. Il a néanmoins révélé chez moi (via un article de Ploum, qui a fait l’objet d’un Flattr, mais en juin), une dépendance psychologique un peu malsaine vis-à-vis des stats en général et de celles de Flattr en particulier.

Ne croyez pas que je n’apprécie pas vos dons via Flattr ou autres, mais je ne veux pas courir après non plus.  J’espère donc que c’est une dépendance qui n’a pas d’influence majeure sur ma façon de voir ce blog et ma façon d’écrire, mais si vous croyez voir un côté putassier dans certains de mes articles n’hésitez pas à me le faire savoir (par exemple ma chronique semi-régulière “vendredi, c’est hackedi”).

Naviguer dans cette série

Flattr: bilan pour avril 2013Flattr: bilan pour juin 2013

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

12 réponses

  1. Roboduck dit :

    De mon côté, mon bilan a été plus élevé que d’habitude, ce qui n’est pas vraiment difficile. J’ai recueilli 1.33€, c’est toujours très modeste, mais néanmoins un record personnel. J’ai aussi trouvé beaucoup plus de choses à flattrer. Je ne peux qu’espérer que les deux tendances continuent.
    Roboduck Articles récents…Gran TorinoMy Profile

    • Roboduck dit :

      J’ai oublié une anecdote: j’ai même été flattré pour un commentaire sur le Ploum.net! Que je ne me souviens pas avoir écrit, d’ailleurs.
      Roboduck Articles récents…Gran TorinoMy Profile

      • Alias dit :

        Ah, pas mal. Je soupçonne que Ploum flattre systématiquement tous ceux qui commentent sur son site. 😉

        J’avais un temps cette possibilité sur le mien, mais je l’ai retirée, parce que ça foutait la merde dans les flux RSS (et que personne ne l’utilisait). Cela dit, s’il y a un intérêt, je peux la remettre.

        • Roboduck dit :

          Si vraiment ça fout la merde, je ne pense pas que ça en vaille la peine. Sur le fond, bien sûr, c’est toujours une manière de plus de faire ressortir Flattr, même si l’utilisation est réduite.
          Roboduck Articles récents…Gran TorinoMy Profile

  2. Midori dit :

    Héééé, mais apparemment, il a pas pris en compte mon clic pour les compte-rendus de la campagne Lupanar 🙁 Je sais pas pourquoi (mais je soupçonne que l’avoir fait depuis autre chose que mon laptop à moi…)
    Midori Articles récents…Animal Crossing: New Leaf [3DS / PAL]My Profile

  3. fxguillois dit :

    Ah bah oui, un flattr unique pour le mois, 5 euros. Je ne regrette rien, Silhouette Moon fait mon bonheur depuis des jours. 🙂

  4. akh2020 dit :

    Aparté : Synchro ! «darkweb©» et surveillance par Amesys très en lien avec la discussion sur l’article «fait-le mal vous même» !
    ====

    J’imagine qu’en plus de «Comment j’ai appris à ne plus m’en faire et à aimer le Web», tu (je me permets maintenant qu’on se re-connaît) a dû lire «Méfiez-vous des observables» qui sont assez lié à cet article, «À votre bon cœur…» et, quelque part, à «la règle zéro de l’édition» sur cette interrogation des biais qu’implique possiblement ce genre d’indicateurs.

    Je trouve qu’il s’agit d’une des dérives importantes qui ont changé l’Internet. La volonté lancinante de monétisation associée peu ou prou au«kikitoudurisme» (nombre de visiteurs, pageview, google rank, commentluv,…) qui ont animé, animent et animeront de plus en plus d’internautes. Au point de parfois devenir le but premier.
    Je m’explique. Lorsqu’on commence à compter, c’est parce qu’on veut savoir si on reçoit assez par rapport à ce qu’on donne. Par exemple, «est-ce que mes amis m’appellent moins que je ne les appelle ?». Dès lors, soit la réponse a des conséquences et dans ce cas, ça risque de décrémenter le nombre d’ami de quelqu’un, soit la réponse n’en a pas et donc elle n’a pas de sens.
    Quelque part présenter tes flattr c’est à mi-chemin entre ce type de comptabilité et la présentation des lectures de la semaine.

    Pour justifier ce qui peut apparaître comme de la mendicité ([1]) {n’ayons pas peur des mouches !}, il y a parfois des arguments comme le «coût de publication». Pour ce qui est de l’hébergement, on trouve aujourd’hui des mensualités moins chères qu’une pinte d’une bière moyenne ou qu’un paquet de clope ou encore moins cher avec l autohébergement — mais on en a déjà parlé je crois , ou même gratuites. Du coup, je ne suis pas certain que ce soit une objection justifiée. Reste le temps passé, mais un auteur écrit-il d’abord pour lui (ce qu’il aurait aimé lire, pour faire une synthèse, …) ou pour vendre ?

    Comme je le disais au début, je crois vraiment que c’est un éloignement de principe de partage et c’est vraiment une direction qui m’inquiète. Je ne vois que des conséquences néfastes ou malsaines à flattr alors qu’au demeurant je trouvais le principe (=pouvoir récompenser) intéressant.

    Bref, je ne suis pas fan.

    1. C’est comme Séb de Nolife ([2]) qui lorsqu’il fait le point sur la chaîne évoque à chaque fois l’aspect financier. Je trouve que c’est une erreur, car c’est adressé à des gens qui regarde déjà la chaîne. Bon si je crois qu’il le fait par honnêteté, ça fait quand même «on a pas de fric venez souscrire» car ils sont effectivement limite et qu’il leur faudrait plus de souscripteurs. Sauf que la conversion pour les gens qui y ont accès sur leur box vers leurs abonnements est pas forcément intéressante et donc ça fait surtout culpabiliser et pas beaucoup plus. D’une certaine façon, c’est comme les DRMs, ça emmerde surtout les gens qui paient.

    2. c’est une chaîne (si tu ne la connais pas) qui pourrait t’intéresser d’ailleurs comme ces émissions (dispo gratuitement) : http://online.nolife-tv.com/famille-103/reves-et-cris

    • Alias dit :

      Oui, j’avais aussi lu cet autre article et oui, le concours d’exhibition d’organe sexuel est un grand classique de notre société, le web a juste permis au plus grand nombre d’y avoir accès.

      (Je connais Nolife de nom, même si on n’y a pas accès dans nos contrées barbares.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :