Flicker Rate: Skylight EP

Flicker Rate: Skylight EP

Je suis un petit peu frustré avec Flicker Rate: ce projet solo d’un jeune musicien britannique, Spencer Bassett, a déjà produit trois EP, dont Skylight est le dernier en date. J’avais précédemment chroniqué Reframe, le précédent, dans un “reste du samedi”.

Avec Flicker Rate, on trouve un rock progressif instrumental léger et aérien, mais le côté frustrant c’est qu’on y trouve peu: Skylight ne compte que cinq pistes, la plus courte faisant à peine deux minutes et la plus longue atteignant les quatre minutes et demie. En compilant les trois EP (qui forment d’ailleurs une trilogie), on arrive à peine à faire un album de taille normale.

Après, c’est vraiment le seul côté frustrant de cet album: ce n’est certes pas très original, mais c’est remarquablement bien réalisé et, pour quelques chose “enregistré dans ma chambre”, ça sonne remarquablement professionnel.

J’aurais aimé pouvoir accorder à Skylight une chronique pleine, mais c’est difficile de poser trois cents mots sur seize minutes de musique, aussi sympathique soit-elle.

Tant pis; en attendant, vous pouvez toujours aller l’écouter sur Bandcamp.


Also published on Medium.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :