Blog à part Rock et metal progressifs, science-fiction, jeu de rôle et divagations de vieux gauchiste; maison fondée en 2002
Ivory Tower: Stronger

Ivory Tower: Stronger

Ivory Tower est un groupe allemand de metal progressif dont j’avais pas mal entendu parler au cours des années – et pas toujours en bien – et il a fallu que Angry Metal Guy chronique leur dernier album en date, Stronger, pour que je m’y plonge.

Ivory Tower est une formation qui aligne plus de vingt ans d’activité, mais Stronger n’est que leur cinquième album – le précédant datant de 2011. Stylistiquement, on est plus dans le power-prog énervé, un peu à la Noveria, avec plus de rage.

Stronger balance pas moins de douze pistes pour une durée totale de près d’une heure et quart. Bon, ils trichent un peu, vu que leur dernière piste, « One Day », inclut un long passage à blanc suivi par le groupe qui fait des bêtises. Pour le reste, les compositions tournent autour de six à sept minutes.

Autant le dire tout de suite: l’originalité n’est pas le point fort de cet album. C’est du power-prog plus power que prog, mais somme toute assez lambda. Il y a même des passages qui rappellent carrément du Iron Maiden (« Life Will Fade »).

Par contre, Ivory Tower se rattrape, d’une part, en alignant des musiciens très compétents et notamment un chanteur impressionnant en la personne de Dirk Meyer et, d’autre part, en jouant la carte de l’intensité et de l’énergie.

Ainsi, Stronger contient son lot de compositions qui tabassent. Il attaque fort avec « The Offer », « Loser », « End Transmission », et « Money » (probablement le meilleur morceau de l’album). Suivent d’autres temps forts, comme « Slave », « Strong » ou « Passing ».

Si, pour vous, le metal progressif est un champ d’expérimentation pour des musiciens d’élite, Ivory Tower risque de vous décevoir. Mais si vous cherchez un truc pour faire remuer les cheveux, ce Stronger a des atouts indéniables. Ce n’est pas l’album de l’année (d’autant qu’il est sorti en 2019), mais il poutre bien comme il faut.

Bonus: la vidéo de « Slave »

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :