Journée des mondes oniriques 2019

Journée des mondes oniriques 2019

Les conventions se suivent et ne se ressemblent pas: après la très grande Trolls & Légendes, la grande et locale Orc’idée, me voici invité pour la deuxième Journée des mondes oniriques, à Charleville-Mézières.

Pour ceux qui – comme moi, en fait – ne connaissent pas Charleville-Mézières, c’est dans le nord de la France, plus précisément le département des Ardennes. Le trajet aller, aimablement assuré par le père d’une des organisatrices de l’événement, m’a permis de découvrir, entre autres recoins insoupçonnés, où se situe Collombey-les-Deux-Églises.

Je vous rassure tout de suite: je ne suis pas allé me recueillir sur la tombe de Mongénéral.

La Journée des mondes oniriques est un événement co-organisé par la librairie associative Plume et Bulles, l’association Aux portes de l’imaginaire et la Médiathèque Voyelles de Charleville-Mézières. Nous sommes cinq auteurs – quatre romanciers et romancières et moi-même – présents en dédicaces. Axelle aurait aussi dû être des nôtres, mais elle se remet (qui a dit « encore »?) d’une méchante crève.

L’événement accueille également des partes de jeux, notamment des tables de jeux de rôle, ainsi que des conférences. J’en profite d’ailleurs pour refaire « Pourquoi nous avons trahi Freaks’ Squeele » – cette fois devant huit personnes. C’est deux de plus qu’à Salins-les-Bains, l’année passée.

C’est un petit peu le point noir de le journée: il n’y a pas eu beaucoup de monde. Ma table de Freaks’ Squeele a cependant été complète, avec cinq joueurs particulièrement déjantés et enthousiastes. Le reste du temps, on a surtout profité pour taper la discute entre auteurs et organisateurs, un peu aussi avec la responsable de la mairie qui est venue inaugurer la journée.

La Journée des mondes oniriques s’est conclue par un repas / after à la libraire Plume et Bulles, autour d’une fort diététique platée de frites et de saucisses, arrosée de vin et de bières.

Comme j’aime bien faire mon Auteur à majuscules, c’est le genre d’événement qui m’amuse beaucoup. C’est un peu dommage qu’il n’y ait pas plus de monde, mais la qualité a compensé la quantité, avec notamment un accueil aux petits oignons.

Le retour a été un peu plus mouvementé que prévu, pour cause de panne intempestive qui m’a obligé à me rabattre sur le train plutôt que la route, mais ce n’est pas plus mal. Ça me laisse le temps d’écrire ce billet.

J’ai compilé une petite galerie de photos sur Flickr. Pour dire vrai, j’ai surtout pris des photos de chatons – mon hôte en avait pas moins de sept qui courraient partout et c’était trognon.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :