« La Brigade du Surnaturel », par Impalou

« La Brigade du Surnaturel », par Impalou

Claire Defontaine est un flic aux méthodes plutôt expéditives. Il faut dire qu’au sein de la BMS, Brigade de la Magie et du Surnaturel, elle ne peut pas toujours se permettre de faire dans la dentelle. Car, dans le monde de La Brigade du Surnaturel, signé Impalou et disponible sur Wattpad, la magie est un virus qui finit systématiquement par rendre fou.

Avant toute chose, soyons clair: La Brigade du Surnaturel est un roman qui rentre carrément dans la catégorie urban fantasy tendance « bit-lit ». On est dans un monde contemporain – OK, techniquement, c’est censé être futuriste, mais cet aspect ne tient pas vraiment la route. Les créatures surnaturelles se sont révélées à l’humanité et la magie est une saloperie qui transforme les humains en tueurs fous – avec des pouvoirs magiques.

Dans cette histoire, Claire Defontaine est une humaine tout ce qu’il y a de plus normale en apparence. Elle est plutôt douée dans son métier, hormis une tendance à flinguer d’abord et éventuellement poser des questions ensuite. Sauf qu’elle va se retrouvé embringuée par un démon incube dans une affaire qui implique des êtres surnaturels et qui remonte très haut. Ou très bas, ça dépend comment on voir les choses.

Et, comme rien n’est simple, elle va apprendre qu’elle n’est pas une humaine tout à fait normale et que ce n’est pas par hasard que les autorités surnaturelles ont fait appel à elle.

Alors, oui, c’est de la bit-lit. J’imagine que je n’ai pas trop besoin de vous faire un dessin sur la tension sexuelle qui va naître entre la jeune femme et l’incube. Cela dit, c’est vrai qu’après avoir lu La Chair et le Sang de Lizzie Crowdagger, ce n’est pas complètement évident non plus. Mais là, oui. C’est un peu son boulot, à la base. À l’incube, donc.

Mais bon, bit-lit ou pas, ça se laisse lire plutôt bien. Impalou – ou Floriane Impala, nom sous lequel elle publie son premier roman, La Pierre de Sang – écrit bien, avec un bon dosage entre l’action, l’humour et la romance, et les personnages sont loin d’être des potiches unidimensionnelles.

L’univers n’est pas très très original – surtout si on est rôliste et qu’on a déjà joué dans le Monde des Ténèbres ou à INS/MV – mais il y a deux-trois trucs bien foutus, comme l’idée de la magie comme virus mortel et ultra-dangereux. Comme mentionné, il n’y a guère que le côté « vingt ans dans l’avenir, mais avec la technologie de maintenant » qui est un peu raté.

Vous pouvez lire ce premier tome de la Brigade du Surnaturel, intitulé Limbus Patrum, sur Wattpad. Qui dit premier tome, dit suite: elle a déjà commencé, sous le titre Le Jardin des Hespérides. Si l’urban fantasy avec une pointe de romance vous branche, c’est très sympa.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :