Mars Hollow: World in Front of Me

Je pourrais m’inspirer du caillou qui figure sur la pochette de World in Front of Me et faire une chronique lapidaire de ce nouvel album de Mars Hollow en vous renvoyant à celle du précédent album. Ce serait un peu gratifiant quelque part, mais également un peu injuste.

Certes, les Californiens reviennent avec à peu près la même formule, à savoir un rock progressif vintage inspiré notamment par Emerson, Lake and Palmer. Même le son est à peu près d’époque; visiblement, les méthodes de production moderne, ce n’est pas pour eux! Je pourrais même pousser la méchanceté en affirmant que la pochette, d’un style très années 1980, est la seule concession à la modernité de tout l’album.

Certes, “Walk On Alone” attaque en déroulant sur plus de douze minutes ce rétro-prog qui, en poussant un peu, rappelle Cairo, les claviers en folie en moins. Cependant, les choses s’arrangent un peu par la suite et, si le ton général reste très typé années 1970, on sent poindre quelques touches d’originalité et de modernité par la suite. Oh, rien de transcendant, mais au moins quelque chose qui pousse cet album un cran au-dessus du précédent.

Mais bon, au final, je commence à avoir sérieusement l’impression que, pour beaucoup de groupes récents, le passé du rock progressif commence à ressembler plutôt à un passif. Je peux comprendre la fascination que peut exercer la seule période de l’histoire où le genre n’était pas considéré comme complètement ringard, mais à ce stade, je crois qu’il serait temps pour beaucoup de tuer le père. Oui, encore.

Bref, World in Front of Me est un album raisonnablement plaisant pour ceux qui supportent encore le rétro-prog, plutôt agaçant sans doute pour les autres. À l’avenir, il serait bien que Mars Hollow trouve sa propre voie.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. chassegnouf dit :

    La pochette de l’album me fait penser à ce qu’on peut obtenir en jouant au Cover Game http://www.facebook.com/group.php?gid=57505526948 ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :