Blog à part Rock et metal progressifs, science-fiction, jeu de rôle et divagations de vieux gauchiste; maison fondée en 2002
Nanowar of Steel: Sodali Do It Better

Nanowar of Steel: Sodali Do It Better

Nanowar of Steel est sans doute un de ces groupes qui n’arrive pas à rester tranquille cinq minutes. Alors en confinement, vous pensez! Et donc, ces derniers mois, ils ont sorti un clip débile en confinement, un reportage sur leur tournée dans les IKEA d’Europe, un concours d’écriture de chansons et, donc, ce Sodali Do It Better, un album live.

Pour ceux qui ne connaissent pas Nanowar of Steel, et qui donc n’ont pas lu ce blog depuis au moins cinq ans, c’est une formation italienne de fous furieux qui font du metal comique, à base de parodies, de blagues graveleuses, de références foireuses et de gros gros metal qui poutre.

Ce Sodali Do It Better est l’album de tous les superlatifs: vingt-quatre morceaux et près d’une heure et demie! Bon, pour être très honnête, il y a beaucoup de ces pistes – au moins neuf – qui sont des interludes, des interactions avec le public.

Si j’étais extrêmement enthousiasme à l’annonce de cet album, parce que fuck yeah Nanowar!, ça n’a pas duré. Vous savez déjà que Nanowar of Steel est un groupe italien; ce concert a été enregistré en Italie, en mai 2019, donc avec un public italien. Résultat: les interactions sus-mentionnées sont en italien.

Ce n’est pas un mal en soi, mais vu que je ne casse pas une broque d’italien, j’ai eu la méchante impression de ne pas trop être le public-cible. Les sodali (compagnons) en question étant ceux de leur « parti politique », Feudalismo e Liberta.

La date signifie que, hélas, on n’aura pas droit à « Valhalellujah », ni à l’énormissime « Norwegian Reggaeton ». Ce qui me gêne plus, c’est qu’on a somme doute peu de morceaux du dernier album, l’excellent Stairway to Valhalla: seulement cinq, dont trois déboulent dès le début de l’album. Même un hymne absolu comme « Ironmonger » n’est pas présent.

Du coup, beaucoup des titres proposés sont plutôt anciens; il y en a même beaucoup que je ne connaissais juste pas. Et ce sont souvent des titres plus basiques, moins élaborés que les compositions les plus récentes.

Ceci posé, ça reste du Nanowar of Steel et ça, c’est toujours bien! Les musiciens sont à fond dedans et ils ont bien pris du métier depuis que je les ai vus en concert.

En plus, pour autant que je puisse dire de mon expérience, ce live restitue bien l’ambiance, surtout avec un public présent en masse et très enthousiaste. Aussi le fait que ça cause beaucoup, ce qui est un peu la marque de fabrique des groupes comiques.

Cela dit, ne boudons pas notre plaisir, ce Sodali Do It Better, à défaut d’être aussi génial que les albums studio, est un excellent moment en compagnie des clowns les plus metal de la planète. L’album est disponible sur Bandcamp.

Bonus: le trailer de l’album

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Nanowar of Steel: Sodali Do It Better”

%d blogueurs aiment cette page :