Pour une campagne “moi, rôliste”

Bon, ce n’est pas tout ça de dénigrer les petits camarades qui se fourvoient dans les attaques de moulins à vent, que pourrions-nous faire pour contrer les accusations de pédofachosatanisme crypto-anarchocommuniste qui pèsent sur le jeu de rôle en général et ses joueurs en particuliers? Et, par “nous”, j’entends les rôlistes en général, mais surtout les blogueurs actifs.

D’où l’idée: une campagne de billets sur l’impact positif du jeu de rôle sur nos petites vies. Le principe serait que plusieurs d’entre nous – blogueurs rôlistes et assimilés – publient chacun un article, dans lequel nous expliquerions ce en quoi le jeu de rôle nous a changé. De préférence en bien, mais on peut aussi être honnête.

De façon plus générale, c’est aussi l’occasion de montrer que les rôlistes ne sont pas tous des ados boutonneux irresponsables (“mangeurs de bébés” en option), mais, pour une part non négligeable, des adultes, intégrés socialement, souvent même des parents qui, accessoirement, font du jeu de rôle.

L’idéal serait de cibler une ou deux semaines, histoire d’avoir plus d’impact et, si possible, inciter d’autres rôlistes à rejoindre le mouvement en chemin. Il faudrait arriver à coordonner tous ces messages avec un site central, si possible; un événement Facebook serait une option, avec éventuellement un site Tumblr en sus pour répertorier les contributions, par exemple.

Mise à jour (1er juin 2012): il existe désormais un évènement Facebook “Moi, rôliste”; j’ai fixé arbitrairement les date du 17 au 30 juin, mais rien n’interdit de commencer plus tôt et de poursuivre ensuite. Le site centralisateur est pour le moment un Tumblr du même nom, que l’on va s’efforcer de rendre un peu plus sexy. Je vais songer à des bannières pour le projet.

Ah, et je tiens à signaler que le nom du projet n’a pas de rapport avec la fameuse phrase d’un tout récent président de la république. Pas consciemment, en tous cas…

(Photo “My Other Hobby” by Laenulfean (Carsten Tolkmit) sous licence Creative Commons share-alike.)

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

74 réflexions au sujet de “Pour une campagne “moi, rôliste””

    • Ce serait peut-être mieux d’attendre que la campagne démarre? Bon, en même temps, il y a déjà plein de gens qui s’y sont mis.

      Répondre
      • J’en suis, excellente idée !
        Vu qu’à chaque étape de structuration de cette action coup de poing on risque de perdre une partie de ton lectorat, je propose de faire ça à l’arrache entre maintenant et fin juin – si possible.
        Je vais relayer l’info sur mes comptes sociaux en invitant à faire de même.
        Nom de l’opération : “Moi, rôliste”
        Faudrait aussi passer deux consignes pour ne par trop flambifier à large échelle :
        Il ne s’agit pas de réagir à des contradicteurs mais de partager une tranche de vie personnelle.
        Ne pas mettre en place de lien vers des articles “polémique”.

        J’oublie rien ?

        Répondre
        • On oublie sans doute plein de choses, mais oui, c’est l’idée générale.

          Je suis en train de créer l’événement sur Facebook, je le mettrai en ligne ce soir ou demain.

          Répondre
    • Si tu dis que c’est du jeu de rôle, moi ça me va. À ce stade, j’accepterais même des GNistes, c’est dire!

      Après, je trace la ligne aux adeptes de BDSM. 8)

      Répondre
      • Les gens qui vont sur les RPG en ligne sont en général à peine mieux vus (Nolife ou Otaku). Et sur celui que je fréquente, les dm insistent sur le fait que les règles sont inspirées de D&D.

        En tout cas, on n’a pas non plus une excellente réputation…

        Répondre
  1. J’en suis bien que j’ai déjà écrit deux interviews de rôlistes de mon entourage (une troisième en préparation) avec une explication de ma propre petite expérience + du JDR à l’intention des néophytes! Là j’ai un rapport de stage à taper mais quand j’ai fini, je vous fais ça dès le prochain billet (là c’est un peu en friche à cause de ce rapport de stage). De mon côté, j’ai une formation de psychologue, alors je ne parlerais pas au nom de tous les psychologues mais je peux rappeler que le JDR est aussi utilisé en thérapie pour des tas de raisons. Cela vous convient? Ou je dois m’abstenir de faire ce billet? ^^

    Répondre
    • Usuldeath j’ai aussi une formation de psychologue et j’ai rédigé (il y a bien longtemps) 2 mémoires (Maîtrise + DEA) sur le JdR.
      Tout ça pour dire que je suis très surpris que tu puisses faire un lien entre le jeux de rôle ludique et le jeu de rôle thérapeutique (style Moreno). Ce même si j’ai bien lu un article sur l’utilisation d’AD&D dans un cadre thérapeutique avec de jeunes ado “borderline”…

      Faire taire les critiques ??
      Après pas mal d’articles et d’ouvrages lus sur le JdR, je dirai que les statistiques sont le meilleur et le plus simple des arguments. A savoir que d’un drame tous les deux ou trois ans pour 200 000 joueurs ne peut qu’avoir une cause extérieure à la pratique rôlisitique.
      De plus alors que le JdR est une pratique de groupe les dérives (à l’exception d’une si ma mémoire est bonne) sont toujours individuelles. Une raison de plus pour chercher la cause des problèmes ailleurs que dans le JdR.

      Enfin, l’étude et la comparaison des critiques (France/USA) montre que le rôliste, lorsqu’il est “attaqué” l’est en tant que représentant de sa classe d’âge/CSP et des problématiques qui lui sont associées et non pour sa pratique stricto sensus.

      Pour ceux que ça intéresse le meilleur ouvrage sur le JdR est à mon avis Shared Fantasy de Gary Alan Fine.

      Répondre
    • Sur le tumblr “moi, rôliste !” il y a un formulaire vous permettant de signaler les articles liés à la campagne.
      http://moiroliste.tumblr.com/submit
      Une fois proposé les liens sont soumis à validation. Cette interface facilitera le regroupement des témoignages.

      Répondre
    • Oui, c’est une bonne idée.

      Bon, après, le problème avec Tumblr, c’est que ce n’est pas exactement la panacée niveau personnalisation.

      Répondre
  2. il existe un site pour rôlistes, pour faire du vrai JDR via le web : RoleForge… avec les deux autres admin du site, on pourrait vous offrir le support qui vous manque et en faire le back-up sur notre page FB entre autre…
    Si ça vous intéresse vous pouvez me contacter… je suis aussi un passionné de Jeux de rôle depuis plus de 25 ans et je n’ai jamais mangé personne non plus et mes enfants (11 et 8) commencent à s’intéresser à tous ces livres étranges qui trônent dans la bibliothèque parentale… donc, ou ce sont de futures âmes perdues ou pas…

    Répondre
  3. J’étais justement en train de me dire la même chose depuis quelques jours… Et je suis pour cette idée à 100 %…
    J’ajoute qu’il faudrait que tout soit au moins en Contenu publié sous “licence Creative Commons Attribution 3.0 Unported.”
    Et associer également la FFJDR, FBjdr, les Rôlistes Francophones, et d’autres groupes plus ou moins constitués qui ont du poids en terme d’audience sur le web…

    Répondre
  4. Je viens de découvrir cet article via scoop.it, et j’adhère à 300% à ce projet. Administrateur d’une communauté très active en matière de JdR par Forum (PbF-Online pour ne pas la citer, avec 15 plateformes de jeu dont une en partenariat avec l’éditeur des Ombres d’Esteren), je peux relayer facilement les billets, voire en rédiger un ou deux sur le sujet… Comment faire ?

    Répondre
    • Merci pour cet enthousiasme! Le plus simple serait peut-être de relayer sinon ce message, mais plutôt l’event Facebook et le site Tumblr, en expliquant brièvement le principe.

      Répondre
  5. Projet intéressant et constructif, je ferais bien un podcast avec différents intervenants qui donneraient leur expérience.

    Répondre
  6. Le jdr m’a amené deux choses :
    – des amis. Mes deux meilleurs amis je les ai rencontré il y a presque 15 ans autour d’une table.
    – Le jdr m’a permis d’enrichir mon vocabulaire et ma culture.
    Et c’est à peu près tout.

    Répondre
  7. J’en serai! Même si ça n’a pas de rapport avec un président récemment élu! 😉
    Par coptre le partage facebook sur ton site ne fonctionne pas correctement, mais je vais partager directement de mon mur!
    Au fait, je peux te mettre en lien sur mon blog?
    http://le-requin-jaune.eklablog.com/
    C’est assez intimiste, je ne risque pas de t’amener du monde, mais bon si je peux partager…

    Répondre
  8. En ce qui me concerne, tout ce que ces couillons d’intégristes ont réussi à faire, c’est à me donner une furieuse envie de jouer à nouveau. 🙂

    Répondre
  9. Mettre l’accent sur le coté culturel et économique.
    Tout ce à quoi ça a donné naissance depuis sa création : illustrations, romans adaptés ou inspirés par… etc..

    Répondre
  10. Bah, pourquoi il faudrait qu’on se justifie sans cesse? Qu’on fasse nos preuves “de bons citoyens responsables bien intégrés, pas ados boutonneux”? Si on le vit bien, on en a surtout rien à péter de ce qu’en pensent les autres, les médias (rois de l’imbécillité) principalement.

    Il faut arrêter de vouloir leur donner des gages de bonne conduite. Un con restera un con, et si quelqu’un juge une activité sans même faire l’effort de la connaître, vaut-il la peine qu’on fasse des efforts?

    Aujourd’hui comme hier, je n’éprouve aucune gêne à parler ou à revendiquer mon activité rôlistique, je le fais pour le plaisir et si certains veulent bien, par paresse intellectuelle et conformisme moutonisant, la réduire à une activité d'”ados”, grand bien leur fasse, ils prouvent juste qu’ils ne comprennent rien ni aux ados, ni à leurs contemporains.

    Quand aux médias dominant en général, ils sont tellement décrédibiliser, que la seule bonne réaction à avoir face à ces adorateurs du sensationnalisme et du préjugé, c’est un bon “aller vous faire foutre” des chaumières.

    Répondre
  11. Article signé MJ sur le sujet disponible.
    Vu que je ne suis pas un spécialiste des réseaux sociaux, je te laisse libre de l’ajouter à la masse si bon te semble.

    Vu que je n’ai aucune idée de ce que tu as créé (ou va créer) le plus simple est de dire que je t’accorde tous les droits concernant la diffusion de tout ou partie du texte. Après, tu en fais strictement ce que tu veux.

    Répondre
  12. J’ai découvert le jeu de rôle il y a 15 ans… et pour moi c’est une excellente façon de surmonter certains malaises comme la timidité ou le fait d’être introvertie. Le fait de choisir le personnage que l’on veut jouer, de le construire et de le faire évoluer dans une histoire est une expérience très formatrice pour sortir du quotidien. Personnellement j’ai toujours été très bien entourée en jeu de rôle et je n’ai jamais eut de souci de personnalité… Je suis une personne normale qui profite du jeu de rôle pour développer et entretenir ma créativité!

    Répondre
  13. Hey Alias,
    Je me rend compte que sur ce coup là, je vous ai laissé tomber par manque de temps. Aujourd’hui je voudrais publier mon “Moi, rôliste”. La campagne est-elle toujours réactivable ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :