Blog à part Rock et metal progressifs, science-fiction, jeu de rôle et divagations de vieux gauchiste; maison fondée en 2002
Pure Reason Revolution: Eupnea

Pure Reason Revolution: Eupnea

Voici un retour qu’on n’attendait plus: dix ans après leur précédent album, Hammer and Anvil, Pure Reason Revolution se reforme et revient avec un nouvel album, Eupnea. Bon, en fait de « groupe », il est désormais réduit au duo Jon Courtney / Chloë Alper, mais ce n’est pas grave.

Fondé en 2003, le groupe britannique propose un étonnant mélange entre rock progressif moderne, pop éclectique et harmonies vocales dans le plus style seventies. Si les précédents albums avaient une nette coloration électro, celui-ci revient à un style plus classique.

Eupnea ne compte que six pistes, mais deux d’entre elles (« Silent Genesis » et le morceau-titre, qui conclut l’ensemble) dépassent les dix minutes, ce qui propulse l’album à une durée de quarante-huit minutes.

Il y a dix ans, Pure Reason Revolution était sans doute un des groupes les plus originaux de la scène prog. Le souci, quand on est un précurseur, c’est que dix ans, c’est beaucoup. Surtout que, dans le cas d’Eupnea, le groupe est reparti vers une période moins expérimentale.

En effet, exeunt la plupart des expérimentations électro des deux dernières galettes. On revient vers un style plus proche de The Dark Third, plus classique, plus accessible aussi. Mais toujours aussi unique.

En effet, le « son PRR » est toujours présent, immanquable. Au centre, le duo vocal entre la voix éthérée de Chloë Alper et celle de Jon Courtney quoi se répondent dans un style qui rappelle presque les comédies musicales des années 1970 (j’ai toujours en tête le « Tilt pour Jésus-Christ » de Jean Yanne).

Se calque par-dessus un rock progressif, parfois classique voire vintage, mais qui n’hésite pas à s’énerver et à lorgner vers le metal. C’est notamment le cas dans « Silent Genesis » ou « Ghosts & Typhoons ».

Retour gagnant, donc? En fait, oui. Au départ, j’étais prêt à dire le contraire, à cause de ce retour en arrière, mais je dois avouer que Pure Reason Revolution réussit l’exploit de rester original et impressionnant sans aller chercher les expérimentation les plus fumées.

Eupnea est un album que je recommande donc chaudement aux amateurs de rock progressif moderne. Il m’a fallut un certain nombre d’écoutes pour arriver à cette conclusion, cela dit, et je vous invite donc à lui donner sa chance.

Bonus: la vidéo (très électro, pour un morceau qui ne l’est pas vraiment) de « Ghosts & Typhoons »

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :