Blog à part le retour du remake du reboot reloaded (épisode IV)
Radio-Erdorin-201912

Radio-Erdorin: bilan de fin de saison

D’accord, techniquement, la deuxième saison de Radio-Erdorin n’est pas encore terminée. Il reste encore l’épisode de décembre et le hors-série « album de l’année 2019 ». Mais ce n’est pas une raison pour ne pas faire un petit bilan sur deux années d’émission (ou presque).

(Et pis c’est mon blog, je fais ce que je veux, d’abord!)

J’ai donc commencé cette idée de compiler et résumer en vidéo mes chroniques musicales en mai 2018 – enfin, en juin, mais à partir des chroniques de mai. Ce qui fait huit épisodes de Radio-Erdorin en 2018, plus deux hors-série; douze en 2019, avec de nouveau deux hors-série. Vingt-quatre émissions au total.

La foule en délire (ou pas)

On ne va pas se mentir: l’audience est confidentielle. Sur YouTube, Radio-Erdorin compte à peine une centaine d’abonnés et une moyenne de vues par épisode à peu près à ce niveau également – généralement moins que ça. Autant dire peanuts.

Et, avant que vous ne le demandiez, ce n’est pas la diffusion sur Peertube qui va faire monter ces chiffres: au plus, j’ai eu 56 vues sur une vidéo, et c’était la fois où YouTube avait shooté l’épisode avant même sa publication. En général, ça tourne plutôt autour de cinq à dix vues. En même temps, ce n’était pas non plus le but de ce « miroir ».

Cela dit, comme je ne compte pas sur ces vidéos pour vivre, ce n’est pas exactement un problème. Au reste, ce niveau d’audience est comparable avec celui de mon blog; ce n’est donc pas une surprise non plus. Surtout que le sujet est quand même pas mal confidentiel. Reste que c’est tout de même un peu décevant.

La fabrique de l’opinion (enfin, de la mienne en tout cas)

Du point de vue positif, j’ai quand même reçu quelques avis positifs, qui me laissent croire que je ne fais pas totalement de la merde, non plus.

C’est une expérience qui m’a permis de développer pas mal de compétences diverses dans le domaine de la production de vidéos. Je ne prétends pas être un expert, mais entre cet exercice mensuel et les quelques vidéos que je fais pour le boulot, j’ai pas mal pexé sur le sujet. Le cours que j’ai suivi cet été a aussi aidé.

Ça me donne aussi une idée du travail nécessaire pour réaliser une émission de ce genre, à savoir:

  • facilement deux heures pour écrire un script;
  • environ une heure de tournage, en comptant installation et démontage du « studio »;
  • une à deux heures pour monter les séquences secondaires (extraits vidéos), y compris vérifier et insérer les mentions de copyrights;
  • une à deux heures pour le dérushage et le montage final de l’épisode;
  • encore une à deux heures pour « relire » l’épisode et corriger les derniers bugs;
  • plus une nuit pour mettre en ligne le bazar avec ma connexion en carton.

Je ne compte pas les tâches secondaires, comme l’écriture du billet « making-of » sur le blog, la mise à jour des liens sur la page, la création de la description de la vidéo et la promotion sur réseaux sociaux et quelques forums.

Alors oui, c’est possible de faire le youtoubeur avec trois bouts de ficelle et de l’impro, mais si on veut avoir quelque chose qui a l’air raisonnablement solide à l’écran, c’est tout de suite plus compliqué. Et, comme c’est une activité pas mal éclatée, j’ai la sale habitude de m’y mettre en dernière minute, ce qui n’est pas très malin. Sans parler des épisodes qui sortent en milieu de mois.

Radio-Erdorin en 2020

Pour cette troisième saison, je pense changer quelques éléments. Rien n’est encore fixé, mais j’ai quelques pistes.

Déjà, j’aimerais bien améliorer l’habillage graphique des épisodes. Pour le moment, ça tient la route – en grande partie grâce au logo « Erdorin » conçu par Alysia Lorétan – mais j’aimerais que ça soit un peu plus pro. Pas forcément avec des gros effets qui pètent, mais… je ne sais pas, moi, mieux.

Ensuite, je songe sérieusement à séparer les parties « live-report » des chroniques d’albums. Pour être plus précis, je me dis que des mini-émissions « Radio-Erdorin Live » de cinq-six minutes, sur un seul concert, qui utiliseraient les extraits vidéos que je capture, auraient du sens. Partant, si je me lance dans cette idée, je ne vois pas trop l’intérêt de reprendre, une fois encore, le live-report dans l’épisode mensuel.

Le défaut, c’est que ça casse le concept « résumé mensuel de mes chroniques musicales ». Y compris quand je parle de choses en rapport avec la musique, mais qui ne sont pas des albums.

L’avantage, c’est que ça ferait aussi plus de contenus pour la chaîne. Et, potentiellement, plus de visibilité – encore que, si je regarde mon blog et ses près de 4 000 articles, j’ai de bonnes raisons de penser que la « longue queue » est un mythe.

Un autre projet, c’est de faire un « tutoriel », un épisode hors-série qui montre comment je fais un épisode de Radio-Erdorin. C’est complexe, parce que, en gros, il fait prévoir deux tournages en parallèle: celui de l’épisode et celui du tutoriel. Mais je me dis que ça me permettrait peut-être de voir ce que je fais faux. Ou inutilement complexe. Ou juste mal.

De façon plus générale, je compte aussi « bosser » sur la ponctualité des épisodes mensuels, essayer de faire en sorte qu’ils sortent autour du 5 du mois et pas du 10 (ou pire).

Au début, j’avais dit « tant que ça m’amuse, je continue ». Sans aller jusqu’à dire que je me fends la gueule à chaque fois – c’est quand même pas mal de boulot et de stress – je ne vois pas encore ça comme une corvée. C’est déjà ça de pris!

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 commentaires sur “Radio-Erdorin: bilan de fin de saison”

%d blogueurs aiment cette page :