Radio-Erdorin HS1 – Very Prog Festival

Radio-Erdorin HS1 – Very Prog Festival

Eh oui, vous ne rêvez pas: on est le 26 du mois et il y a déjà un nouvel épisode de Radio-Erdorin, sur YouTube et sur Peertube! En fait, ce n’est pas un épisode habituel, mais un hors-série dédié au Very Prog Festival. J’aurais aimé le sortir la semaine passée, mais à ce moment, j’étais transformé en usine à morve et je n’arrivais pas à aligner trois mots sans tousser.

Vous me direz, en temps normal, je ne peux pas aligner trois mots sans dire “Euh…” Alors, d’abord, je vous merde, et ensuite, c’est peut-être le cas, mais du coup on aurait eu des “euh” et des quintes de toux tous les trois mots. Je ne suis pas certain que vous auriez apprécié.

Pourquoi ce hors-série? Et bien principalement parce que, si je l’avais intégré dans un épisode mensuel habituel, ce dernier aurait probablement doublé de volume. Déjà, cet épisode est un des plus longs que j’ai enregistrés – presque vingt minutes – alors avec les habituelles chroniques musicales du mois en plus, on aurait frisé la demi-heure, au bas mot.

Bon, j’avoue, j’ai rajouté pas mal de petites conneries, mais ce n’est pas tant ça qui prend autant de temps. Il a y a surtout pas mal de vidéos live – entre une et trois par groupe.

Toujours est-il que cet épisode est un test – un peu comme tout Radio-Erdorin, d’ailleurs. Le but de ce test-ci est de voir ce qu’il est possible de faire en déplacement, sachant que je n’avais donc pas pris mon trépied, que je n’avais pas non plus le matos idéal pour la prise de son, et que toutes les vidéos des concerts ont été capturées sur mon téléphone.

Quand on est tout seul, c’est toujours un peu limité. Le fait aussi que je sois venu en avion, avec un seul sac de cabine, a pas mal limité le beusier que je pouvais embarquer. Je ne vous parle pas de la prise de son en plein air sous un vent à décorner les bœufs: l’intro de la vidéo parle d’elle-même. Pour la petite histoire, j’étais assis au milieu d’un rond-point pour le tournage.

J’ai fait quelques efforts pour le son, qui est un peu plus “plein” sur cet épisode, mais pas toujours très homogène. J’ai un nouveau trépied vidéo qui me permet d’utiliser l’ancien comme trépied micro et de rapprocher celui-ci, mais ce n’est pas encore idéal; on y travaille.

En fait, plus j’avance, plus je me rends compte des limites du matériel et du modèle à une seule personne. Des fois, j’aimerais bien avoir un Igor (ou une Igorette, je ne suis pas sectaire sur ce point) pour tenir la caméra et s’assurer que le bazar est droit et bien cadré. Ou pour s’assurer que le son fonctionne correctement. Ou, plus simplement, pour garder mon sac pendant que je vais aux cagoinsses (ou au bar).

Mais bon, Radio-Erdorin, c’est un peu mon projet solo, alors j’assume. Un jour, je craquerai peut-être pour une vraie caméra vidéo en 4K, qui me permettra de ne pas avoir à alterner les cadrages, un vrai micro-cravate (moi qui déteste les cravates) pour avoir un meilleur son, etc. Ce qui, si je me base uniquement sur ce que ça me rapporte, devrait arriver dans trois ou quatre siècles.

Ouais, bon. Allez, on va continuer comme normal, on verra bien plus tard, si le public finit un jour par arriver. De préférence avant que je ne ne meure de vieillesse.


Also published on Medium.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :