Raowl T1

Raowl, tome 1: La Belle et l’Affreux

Vous connaissez le principe: princesse en détresse, coincée dans un donjon défendu par des monstres, le prince charmant déboule, ratatine l’adversité et repart avec la belle. Ouais. Ben dans ce premier tome de Raowl, Tebo nous raconte une histoire un peu différente.

D’abord, parce que Raowl a un physique de loup-garou et des manières de pelleteuse. L’adversité, il en fait des sashimis qui tachent avec moult enthousiasme et beaucoup trop de décibels. Du coup, les princesses sont un chouïa moins enthousiastes à lui faire la bise.

Ce premier tome, sous-titré « La Belle et l’Affreux », compte deux histoires. La première, plus courte, est une excellente introduction au personnage et inclut également un double twist final assez réjouissant. La deuxième histoire, plus longue, permet de développer un peu plus le personnage, finalement un peu moins frustre qu’il n’en a l’air. Ce qui ne l’empêche pas de meuler.

On est clairement dans une BD de style « jeunesse », mais Tebo n’a fort heureusement pas oublié, d’une part, que les gamins ne sont pas des petites choses fragiles et, d’autre part, que le lectorat inclut probablement des parents geeks, voire rôlistes, et que ce genre de facétie à base de violence hyperbolique (mais peu graphique, c’est quand même pour les enfants) a tendance à les amuser beaucoup.

Bon, j’avoue, c’est la scène de l’auberge qui m’a vendu le bazar.

Extrait de Raowl, tome 1, "La Belle et l'Affreux", de Tebo
Extrait de Raowl, tome 1, “La Belle et l’Affreux”, de Tebo

Ça et le fait qu’objectivement, le Raowl ressemble beaucoup à un rowaan de Tigres Volants version med-fan. D’ailleurs, ça s’écrit presque pareil. Le genre d’humour me rappelle aussi un peu les Cavaliers de l’Apocadispe.

Si vous entrez dans la catégorie des rôlistes à descendance, ou que vous avez des neveux, nièces ou filleul·e·s, je vous recommande avec enthousiaste cette BD. Prenez-en deux exemplaires, parce que je soupçonne que vous allez vouloir en garder un.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Raowl, tome 1: La Belle et l’Affreux”

%d blogueurs aiment cette page :