Blog à part Rock et metal progressifs, science-fiction, jeu de rôle et divagations de vieux gauchiste; maison fondée en 2002
Erdorin, livre 5

Rush final pour Erdorin Livre 5

J’ai fait une connerie. Mardi, j’ai voulu planifier la parution du nouveau chapitre de Erdorin, Chroniques de l’Arbre-monde, Livre 5. Je me suis gouré dans la date et le chapitre a été publié le même jour au lieu de jeudi.

Du coup, on va dire que mon inconscient a voulu faire en sorte que tout soit publié avant Noël. Alors le prochain chapitre est prévu jeudi et le suivant, quatorzième et dernier, sera en ligne mardi 24. Sauf que ce n’est pas exactement le dernier: j’ai aussi écrit un « Fragment d’éternité » en guise d’épilogue pour ce livre, qui sera publié à la suite.

Un peu comme le précédent, Lithlaris, Alenia est en partie inspiré par une partie de jeu de rôle – de Tigres Volants, bien évidemment – jouée il y a quelques années avec mon équipe du « canal historique ». Il me semble qu’il y avait moins de sexe, mais à peu près autant de fusillades.

Cela dit, en partant sur cette trame, j’ai pas mal improvisé. Pour tout dire, une grande partie a été écrite à l’arrache. Oui, encore. J’ai l’impression que c’est un style d’écriture qui me convient pas mal. Après, je soupçonne aussi que ça doit donner un résultat final pas toujours très heureux. Mais comme personne ne me dit rien (hint hint…), ben je continue.

Par contre, je pense que ce ne sera pas forcément suffisant pour la suite, C’est pourquoi j’ai fait quelque chose que je ne fais jamais d’habitude: j’ai commencé à poser un plan. OK, « plan » est un bien grand mot. Disons plutôt que j’ai pris des notes pour la suite.

Comme vos le savez peut-être, Erdorin, Chroniques de l’Arbre-monde est, à la base, un scénario de bande dessinée, écrit à six mains par Axelle Bouet, Jess Grinneiser et moi-même quelque part au vingtième siècle. Comme on avait vraiment peur de rien (i.e on ne savait pas vraiment ce qu’on faisait), on était partis sur trois trilogies. Ce qui explique le découpage en « livres », à raison de trois livres par tome.

Il y a pas mal d’Idées Géniales qui sont passées à la trappe, comme celle qui faisait passer l’action de l’époque futuriste au passé légendaire d’Erdorin. C’est un gimmick que j’ai utilisé de temps à autres, mais plus pour les « Fragments d’éternité », mais il est possible que j’y revienne pour les prochains livres.

Tout ceci pour dire que, si j’écris pas mal en mode YOLO à l’échelle des chapitres, j’ai quand même une bonne idée du endgame, de là où va aller l’histoire et de comment ça se termine. Et d’ailleurs, vous le savez déjà, puisque c’est dans le prologue du premier tome.

Il va aussi falloir que je pousse sérieusement Axelle pour refaire les couvertures pour les bouquins. Ce n’est pas qu’elles soient moches, mais elles ont été réalisées à l’arrache et il y a longtemps. J’ai déjà une idée de quoi et comment, va falloir concrétiser.

Mais pour le moment, les derniers chapitres du Livre 5 sont posés. Il faudra que je consacre une sérieuse relecture à ce texte – j’y vois déjà des choses horribles – avant d’en faire une version numérique. Toujours sous licence Creative Commons, parce que pourquoi pas. N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Rush final pour Erdorin Livre 5”

%d blogueurs aiment cette page :