Seven Eyed Crow: Organized Chaos

Seven Eyed Crow: Organized Chaos

Quand, sans le vouloir, vous vous retrouvez à marquer comme intéressantes deux critiques d’un même album – chez Clair & Obscur et Neoprog – il y a un moment où il faut suivre les signes et acheter ledit album. Dans le cas présent, Organized Chaos de Seven Eyed Crow.

Originaire de Bordeaux, Seven Eyed Crow se présente comme un groupe de metal progressif. Sans trop de surprise, on va y trouver quelques influences Dream Theater, mais aussi une grosse tendance jazz et hip-hop qui me rappelle Pain of Salvation.

Organized Chaos, qui est le deuxième album du groupe, est une galette plutôt courte: neuf pistes, un poil plus de quarante minutes et des compositions qui ne dépassent pas la barre des sept minutes. Pour du prog, le format est inhabituel.

Musicalement, ce n’est pas non plus très courant: la musique de Seven Eyed Crow mélange beaucoup d’influences: metal, rock progressif, jazz, hip-hop et funk. Elle est dominée par la voix de Jay, un chanteur qui me rappelle même Seal, par moments (“Lizard Brain”). Oui, dans un groupe de metal, ça fait bizarre.

Le résultat, c’est un album très groovy, avec une mégatonne d’énergie et une maîtrise consommée. N’est pas Pain of Salvation qui veut, mais Seven Eyed Crowd affiche une compétence impressionnante dans ce domaine.

Bon, je vous avouerai que c’est peut-être bien impressionnant, mais je ne suis pas fan de tout. Mais bon, c’est ma faute, hein? Le funk, c’est pas vraiment mon trip. Cela dit, le mélange passe bien, il est plutôt homogène et des pistes comme “Lizard Brain”, “As Leaders” ou “Scenarii of Yours” sont vraiment bien.

Je n’irais pas jusqu’à affirmer, avec mes deux confrères, que Seven Eyed Crow renouvelle le metal progressif, mais disons que leur fusion de plein de trucs apporte des sonorités nouvelles plutôt bienvenues.

Vous pouvez écouter Organized Chaos sur Bandcamp et je vous encourage à le faire si vous voulez découvrir un groupe qui détonne pas mal dans le paysage. Parfois littéralement.

Bonus: la vidéo de “Lizard Brain”

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :