Blog à part le retour du remake du reboot reloaded (épisode IV)
Silent Stream of Godless Elegy: Smutnice

Silent Stream of Godless Elegy: Smutnice

Le nom du groupe, Silent Stream of Godless Elegy, et de son dernier album en date, Smutnice, demandent des explications. D’abord, ce n’est pas vraiment un groupe de prog, mais plus du metal avant-gardiste – OK, un peu prog quand même. Ensuite, le titre n’est pas en anglais, mais en tchèque.

Silent Stream of Godless Elegy est donc un groupe de la République tchèque, plus précisément de Moravie. Actif depuis vingt-cinq ans – rien que! – il s’est fait originellement connaître avec un doom-metal teinté de folk.

Sur cet album, réalisé en coopération avec Yossi Sassi (ex-Orphaned Land), c’est plus un folk-metal expérimental. On va y trouver un mélange d’instrumentation rock/metal et traditionnels, avec un duo de voix growl masculin / chant clair féminin, chanté en tchèque.

Non, je ne ferai pas de jeu de mot.

Smutnice est un album de taille plutôt standard: il dure un peu moins de cinquante minutes et compte huit pistes, entre cinq et sept minutes chacune. On a cependant des compositions suffisamment complexes, avec un côté symphonique, pour avoir l’impression qu’elles durent plus longtemps.

Plusieurs choses sont à noter sur cet album. D’une part, le côté folk centre-européen est très présent et donne à Smutnice une coloration très particulière, renforcée par le chant en langue tchèque. Le titre de l’album ayant en rapport avec la tristesse et la mélancolie, c’est un sentiment qui est souvent porté par la musique.

D’autre part, le côté metal est aussi particulièrement présent. Il y a des grosses guitares, une batterie très présente, du growl; ça ne fait pas semblant. Enfin, et c’est assez surprenant, j’ai trouvé que les compositions me rappelaient souvent les musiques d’animé signées Yuki Kajiura (.hack//SIGN ou Tsubasa Reservoir Chronicles, pour situer).

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la musique de Silent Stream of Godless Elegy n’est pas banale. Certes, on pourrait la rapprocher de celle de Thy Catafalque, mais elle est nettement plus homogène que celle du projet hongrois.

Découvert via Angry Metal Guy, Smutnice est un album qui est probablement trop original pour beaucoup de monde. Mais si on aime les expérimentations un peu avant-gardistes qui jouent sur les musiques traditionnelles centre-européennes, il y a de quoi satisfaire l’exigence des curieux.

Smutnice est disponible sur Bandcamp, osez donc une écoute.

Bonus: la vidéo de « Synečku »

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :