Blog à part le retour du remake du reboot reloaded (épisode IV)
Soup: Remedies

Soup: Remedies

Il y a quatre ans, j’avais découvert le groupe norvégien Soup, avec son rock progressif mâtiné de post-rock – à moins que ce ne soit le contraire. Après un long hiatus, les voici qui reviennent avec Remedies – dont j’ai découvert l’existence grâce à un billet de Totoromoon.

Alors bon, je ne vais pas vous faire la blague “Soup, ça n’en est pas”, mais seulement parce que je l’avais déjà faite lors de ma précédente chronique. N’empêche que ça n’en est pas.

Disons pour qualifier leur musique que c’est un des groupes qui illustrent de la façon la plus évidente la filiation directe entre prog et post, avec des longues plages instrumentales et des montées en puissance, encadrées par des compositions chantées plus classiques.

Remedies dure un peu moins de trois quarts d’heure et compte six pistes – et encore, en comptant une virgule de deux minutes. Les autres morceaux durent entre six et treize minutes et prennent leur temps pour poser leurs ambiances mélancoliques.

J’aime beaucoup cet album, mais je ne peux néanmoins pas m’empêcher de le trouver moins impressionnant que le précédent, peut-être par manque d’énergie. L’ambiance est différente, plus posée, plus calme.

Cela dit, dans son genre, il comporte de très belles pistes comme “Going Somewhere”, qui ressemble très fort à un clin d’œil à Porcupine Tree, le très floydien “Sleepers” (et ses treize minutes trente-cinq au compteur), ou “Nothing Like Home”.

Remedies est un de ces albums qui ne payent pas de mine, mais qui s’avèrent très agréables à écouter, d’abord d’une oreille distraite, puis plus attentivement. Les compositions sont très riches, accessibles et néanmoins complexes. J’en conseille l’écoute autant aux amateurs des belles mélodies et sonorités du rock progressif qu’à ceux qui apprécient les longues plages d’ambiance du post-rock.

L’album est disponible sur Bandcamp à un prix raisonnable – huit dollars US. À noter au passage la très belle pochette.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :