Moonspell: 1755

Moonspell: 1755

Il paraît qu’à ses débuts, Moonspell, c’était quelque chose de brutal. Moi qui n’ai découvert le groupe qu’assez récemment – avec Alpha Noir – j’ai plutôt été attiré par son côté mélodeath et par l’hommage massif à Sisters of Mercy sur le précédent album, Extinct. Ce 1755 est d’une autre trempe et, pour certains, c’est une forme de retour aux sources.

Moonspell: Alpha Noir

Puisqu’on parlait de métal portugais, Moonspell vient de sortir Alpha Noir, attendu depuis longtemps par les fans. Si je précise “par les fans”, c’est que je n’en fais pas partie – non pas que je ne les aime pas, mais surtout que je ne les connais pas, vu que c’est le premier album de ce groupe que j’achète.

Alpha Noir est un album qui donne dans le death métal mélodique, assez similaire en ce sens au Great Mass de Septicflesh: grosse voix qui growle, grosses guitares, grosse rythmique et gros son qui tabasse. L’album vient avec un deuxième CD, Omega White, qui lui donne plus dans le métal gothique à la Paradise Lost.

Lire plusMoonspell: Alpha Noir