Witch Doctor, tome 1: “Under the Knife”

C’est via BoingBoing que j’ai découvert Witch Doctor, série de comics narrant les exploits du docteur Vincent Morrow, de son assistant Eric Gast et de son anesthésiste Penny Dreadful. Dit comme cela, ça a l’air un peu zen et petites fleurs, mais le bon docteur est en fait spécialisé dans les cas de médecine paranormale. Ses patients sont des enfants possédés, des hommes-poissons et des autres fées peu aimables.

L’article de BoingBoing parle d’un croisement entre Doctor Who et Spider Jerusalem, ce qui n’est pas complètement faux, j’aurais tendance à lorgner du côté des Laundry Files et de House MD. Bon, évidemment, quand on parle d’un toubib sociopathe spécialisé dans les cas particuliers, le nom de House vient assez facilement à l’esprit. L’héritage des Laundry Files est à chercher dans la cosmogonie lovecraftienne dans un contexte contemporain, avec une fin du monde à base de dieux indicibles très plausible (dans le contexte de l’histoire, donc).

L’univers de Witch Doctor est certes contemporain, mais la magie, le fantastique et les horreurs venus du fond des temps ont, sinon pignon sur rue, du moins une existence officielle via des musées et des organisations (“Mystiques sans frontières”). On suit donc le docteur Morrow affronter des cas de possession, de vampirisme et un conseil de discipline, armé d’une trousse de médecin assez inhabituelle: seringues mystiques, sorts en pilules, un scalpel qui a pour nom Excalibur et le Saint-Graal monté en évier.

L’ambiance est grotesque et délirante, souvent horrifique, souvent hilarante, avec une galerie de personnages particulièrement barrés de la tête. Le tout est appuyé par le trait – un peu fouillis, mais très approprié – de Lucas Kettner. Je ne sais pas trop où tout cela va aller et, surtout, si l’histoire va tenir la distance, mais le premier volume est joliment enlevé et fourmille d’inspirations pour les amateurs de fantastique en général et de fantastique contemporain en particulier.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 commentaires sur “Witch Doctor, tome 1: “Under the Knife””

%d blogueurs aiment cette page :