Accessoires indispensables du Mac moderne

Ces temps-ci, entre la réinstallation au propre de mon Mac Pro et le plantage du disque dur de mon portable (oui, encore), j’ai eu l’occasion de regarder la pléthore de logiciels installés sur mes machines et faire un peu d’ordre. Ce qui, du coup, me permet de vous proposer un petit panorama des logiciels que je juge indispensable sur mes machines.

Je passerai rapidement sur les suites Microsoft Office et Adobe Creative Suite; ce sont mes outils de travail principaux et, même si je passe plus de temps sur Internet ou Urban Terror, cela reste pour moi des incontournables. Inutile de me parler de leurs équivalents open-source: pour moi, ils s’apparentent à un burin et une plaque de marbre.

Le point le plus important, pour moi, c’est de pouvoir synchroniser les deux machines, autant que faire se peut. C’est pourquoi Dropbox est un de premiers éléments indispensables que j’installe. Cela me permet, pour certains programmes, d’avoir des fichiers de préférence communs. J’utilise également Synchronize Plus ($35 + 23$ tous les deux ans) pour la synchronisation des fichiers trop gros pour passer par Dropbox.

C’est notamment le cas de 1Password ($40), gestionnaire de mots de passe qui me permet d’éviter d’utiliser 74 fois le même sur les sites que je fréquente. Je sais que certains considèrent qu’un gestionnaire de mot de passe est un gros souci de sécurité, en centralisant en un seul endroit tous les éléments de sécurité, mais c’est un des cas où il faut faire un choix entre sécurité et facilité. J’assume.

TextExpander ($35) est également un logiciel qui offre la possibilité de se synchroniser via Dropbox; son rôle est la création, l’expansion et la gestion de macros textes. J’explique: si je tape souvent un mot ou une phrase, je peux définir un raccourci pour ce mot ou cette phrase et, quand je tape ce raccourci, la phrase complète apparaît. Par exemple, au lieu de taper “Fédération des hautes-terres”, je tape “§fhl” et TextExpander fait le reste. Le gros défaut est qu’il est très difficile de s’en passer quand on s’y est habitué.

Toujours au rayon synchronisation, Xmarks ($12 par an), récemment sauvé des affres de la fermeture par un rachat inopiné (qui l’a fait passer payant, mais le service vaut le coup), permet d’avoir des signets Internet communs sur toutes ses machines – y compris sous d’autres plateformes. Il permet aussi de ne synchroniser qu’une partie des signets, suivant les machines – au hasard, pour éviter que les sites NSFW apparaissent sur les machines professionnelles.

J’ai aussi un faible pour PathFinder ($40), une alternative au Finder qui offre un gazillion de trucs supplémentaires, plus ou moins pratiques – à commencer par les onglets multiples. C’est un peu une option pour power-user, mais il a suffisamment de fonctionnalités que j’utilise semi-régulièrement pour que cela justifie l’achat.

Je recommande aussi PTHPasteboard Pro ($25), un gestionnaire de copier-coller qui, s’il n’est pas aussi efficace que le CopyPaste des temps anciens (le nouveau ne m’a pas du tout convaincu), est très pratique, gardant en mémoire les derniers éléments du presse-papier, accessibles par une icône dans la barre de menu.

Enfin, USB Overdrive ($20) est un pilote universel pour claviers et souris (en fait, pour tout ce qui est input device, y compris les manettes de jeu, par exemple). Je le conseille après que les abomifreux pilotes de Logitech m’aient une fois de plus pris la tête: avec USB Overdrive, tout est configurable. Certes, c’est un peu moins facile d’accès que le Logitech Control Center, mais c’est bien plus versatile et bien moins pénible à l’usage.

(Photo Bruno Cordioli via Flickr, licence Creative Commons)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Accessoires indispensables du Mac moderne”

%d blogueurs aiment cette page :