Blog à part le retour du remake du reboot reloaded (épisode IV)
Altesia: Paragon Circus

Altesia: Paragon Circus

À Genève, on aime bien dire du mal des Français. Ces temps-ci, c’est une médisance qui s’applique plus à leur manière de conduire qu’à leurs groupes de metal. Témoin ici Altesia et son album au titre oxymorique, Paragon Circus, reçu en service de presse mais très bien quand même.

Altesia est une formation venue du Sud-Ouest – oui, encore une – et plus précisément de la région de Bordeaux. Leur rock progressif moderne, voire metal progressif, mélodique et nerveux, s’inspire de Haken, de Dream Theater (voire de Haken quand eux-mêmes s’inspiraient de Dream Theater) et d’Opeth.

Et, quand je dis “s’inspire”, ça sous-entend “beaucoup”. Mais j’y reviendrai.

Avec six pistes et près d’une heure, Paragon Circus est dans le créneau habituel du genre. Hormis l’intro, les compositions font toutes plus de six minutes, la dernière dépassant même le quart d’heure.

Le metal progressif est un genre qui demande un doigté certain. Déjà pour composer des morceaux de plus de dix minutes et, ensuite, pour les exécuter avec un minimum de savoir-faire. Sur ce point, Altesia connaît son taf. C’est de la virtuosité maîtrisée avec une bonne dose d’énergie en plus.

Après, comme annoncé, c’est très, très référencé. C’est très difficile de ne pas entendre du Haken période Visions dans un morceau comme “Reminiscence”.

Et si je suis moins un spécialiste d’Opeth, il y a pas mal de passages qui jouent avec les sonorités un peu vintage de la formation suédoise, comme “Amid the Smoke” ou “The Prison Child”. Comme je suis moins fan d’Opeth que de Haken (c’est un euphémisme), j’aime également moins ces pistes, même s’il y a des jolis passages.

Paragon Circus est un premier album et ça explique – voire, ça excuse – beaucoup de choses. Qui plus est, c’est un premier album qui montre qu’Altesia a de réelles qualités techniques et qui bénéficie d’une production solide.

Vous pouvez retrouver Paragon Circus sur Bandcamp (et aussi sur YouTube). Si le côté sur-référencé ne vous dérange pas, n’hésitez pas à lui consacrer une écoute. Altesia est un groupe qui, à mon avis, a un gros potentiel.

Bonus: “Reminiscence” en non-vidéo

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 commentaires sur “Altesia: Paragon Circus”

%d blogueurs aiment cette page :