Cellar Darling: The Spell

Cellar Darling: The Spell

On est d’accord que, dans l’ensemble, les grands réseaux sociaux sont devenus des feux de poubelle hors de contrôle. Cependant, il arrive que mes contacts m’y dirigent vers des groupes dont j’ignorais l’existence. Et, parmi ceux-ci, de véritables pépites comme cet album de Cellar Darling, The Spell.

Cellar Darling est une formation suisse, née du départ – plutôt houleux – d’Anna Murphy, Ivo Henzi et Merlin Sutter d’Eluveitie. The Spell est leur deuxième album; je ne sais pas ce que donnent les autres, mais celui-ci est dans un style entre le metal progressif et le rock alternatif, avec des touches folk.

Ça me rappelle pas mal The Gathering, avec de la vielle et des flutes. Cela dit, ces instrumentations folk apportent surtout des sonorités différentes. Si vous cherchez dans Cellar Darling un concurrent à Eluveitie, vous allez être déçus: le groupe est musicalement très différent.

The Spell compte treize pistes aux titres très courts, pour une durée d’un peu plus d’une heure. Ce n’est donc pas un petit gabarit. Cependant, les compositions sont rarement longues: seuls trois titres approchent ou dépassent les sept minutes.

En tant que fan quasi-inconditionnel de The Gathering, surtout la période Mandylion, The Spell ne peut pas me laisser insensible. Anna Murphy a, sur cet album, un timbre de voix qui rappelle énormément celui d’Anneke van Giersbergen. Mais ce n’est pas pour autant un pastiche du groupe néerlandais: Cellar Darling a sa personnalité propre.

Alors je ne vais pas voir dire que c’est un sérieux candidat au titre d’album de l’année: je ne suis pas fan de tout, et surtout des compositions plus « rock alternatif mélancolique ». Je préfère les compositions où Cellar Darling lâche la bride, comme « Freeze ».

J’avoue aussi une faiblesse pour les morceaux où la vielle ajoute des ambiances mystico-fantastiques, comme « Love Pt. II ».

Avec un pied dans le metal progressif, un autre dans le rock alternatif et des doigts dans plusieurs pots de confiture musicaux – folk, électro – The Spell est un album qui est bien plus équilibré qu’il n’y paraît. Je découvre avec lui Cellar Darling et ce que j’y trouve est plutôt très cool.

Bonus: la vidéo du morceau-titre

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :