Into the Badlands, saison 3

Into the Badlands, saison 3

Troisième et dernière saison pour Into the Badlands: alors que la guerre entre La Veuve et les autres Barons des Badlands bat son plein, Sunny part lui avec son fils nouveau-né pour tenter de le guérir du mal qui le ronge. Jusqu’au moment où un étrange Prophète et sa clique débarquent.

Into the Badlands, c’est une série américaine qui mélange post-apo, western (sans les flingues) et films de sabre asiatiques: tout le monde a au moins un katana, parfois des trucs plus exotiques, et se fritte en faisant des acrobaties invraisemblables. On a notamment beaucoup ri sur les talons-aiguilles « escamotables » de La Veuve.

Cette troisième saison est la dernière de la série. C’est aussi la plus longue des trois, avec seize épisodes (contre six et dix) et, comme les précédentes, elle est blindée jusqu’à la gueule d’action et de retournements. Il y a les Suivants d’Azra, menés par Pilgrim, mais aussi la secte du Lotus Noir, qui pourchassent tout ceux qui ont le don des « yeux noirs ». Ah, il y a la femme de Bajie, aussi.

J’en passe, parce qu’il y en a vraiment beaucoup et que, dans certains cas, ce serait dévoiler l’intrigue, ce qui est un peu dommage. Cependant, ne nous leurrons pas: l’intrigue en question n’est pas vraiment le point fort de la série.

Disons que, souvent, on est plus dans le domaine de la légende que du scénario crédible. Les personnages arborent souvent des tenues colorées qui, dans une image ultrasaturée, font un peu « costume de héros ». Et leurs prouesses martiales et acrobatiques renforcent cette idée.

(Je ne parlerais pas du manque flagrant de sens tactique des protagonistes, c’est très agaçant. Quelque part, les scénarios n’ont clairement pas été testés par des rôlistes – au hasard, motorisé par Feng Shui.)

Cependant, il ne faut pas bouder son plaisir. Into the Badlands est une série qui remue beaucoup, avec de l’épique et des retournements. On pourra surtout regretter le fait qu’il n’y aura pas de quatrième saison, là où cette troisième se termine sur une non-fin.

Bonus: le trailer de la troisième saison:

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :