Blog à part le retour du remake du reboot reloaded (épisode IV)
Minimum Vital: Air Caravan’

Minimum Vital: Air Caravan’

L’arrivée d’un nouvel album de Minimum Vital, comme ce Air Caravan’, est un événement qui me met toujours en joie. Certes, les Occitans se font moins rares qu’il ne l’étaient il y a une décennie, mais j’aime toujours autant leur musique.

Créé en 1982, Minimum Vital est donc une formation française, originaire du Sud-Ouest, et qui se réclame du rock progressif. Pour reprendre une expression bien connue, y’en a aussi.

Mais la musique du groupe, souvent acoustique, lorgne aussi du côté de la musique folk, avec quelques tendances médiévales et ethniques. Ça chante en français, en anglais, en occitan et probablement en d’autres trucs plus obscurs. C’est aussi souvent instrumental et aussi passionnant.

Air Caravan’ est un album qui compte pas moins de treize pistes, plutôt courtes – une seule s’aventure au-delà des six minutes – pour un total de près de cinquante-cinq minutes.

J’avoue que, pour le coup, je ne cherche même pas – enfin, encore moins – à être objectif. Je connais Minimum Vital depuis près de trente ans, j’ai eu la chance de les voir en concert et, à chaque fois, il y a cette impression de retrouver des vieux amis – un peu comme Lazuli, en fait.

C’est simple: le rock progressif de Minimum Vital me colle immanquablement la banane. Je lui trouve un côté Mike Oldfield, en plus léger (l’excellent morceau-titre, notamment ou « Tarentelle »), mais pas que. Le groupe a son identité propre, un terroir fermement ancré autour des Pyrénées – avec quelques incursions dans les influences mauresques du sud (« Sliman »).

Alors, tout n’est pas parfait non plus. Avec un peu de recul, les compositions ont un côté un peu daté, voire naïf, et des sonorités très prog vintage qui peuvent rebuter les plus cyniques. Pour un peu, on pourrait imaginer le groupe émerger au début des années septante, gilets à frange et pantalons à pattes d’eph’.

M’en fous. Je vous avais prévenu: j’adore Minimum Vital. Et, malgré tous ses défauts – forcément véniels à mes yeux – je trouve que ce Air Caravan’, sans être un monument absolu, fait très bonne figure dans la discographie du groupe.

Bonus: la vidéo très WTF de « King Gürü »

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :