Radio-Erdorin, épisode 3

Radio-Erdorin-S1E3
L’expérience, c’est le mécanisme qui nous permet de faire des erreurs inédites au lieu de toujours répéter les mêmes. À cette aune, je suis en train de gagner plein d’expérience en tournage et montage de vidéos avec Radio-Erdorin, dont le troisième épisode est désormais disponible sur YouTube et sur PeerTube.

Vous aurez noté que j’ai également créé une page dédiée pour le projet, et un sous-domaine qui lui donne une URL bien coole.

Plusieurs petits changements: d’abord, j’alterne un peu les cadrages, entre les début et fin et le corps principal de la vidéo. C’est plus sympa, je trouve; ça change. J’ai aussi créé une playlist YouTube avec les différentes vidéos utilisées, en plus des extraits et des liens.

Rayon foirages, le plus gros souci de cet épisode de Radio-Erdorin, c’est le clignotement dû à la synchronisation entre le rafraîchissement des ampoules LED et le diaphragme du reflex. Ça m’était déjà arrivé en concert sur des photos, mais pour le coup, en vidéo, c’est un peu une surprise. Et pas une bonne.

Plus classique, il y a eu beaucoup de bafouillages, ce qui se traduit par un grand nombre de coupes dans les rubriques, ce qui n’est pas du meilleur effet. Pour vous donner une idée, j’ai shooté pas loin d’une heure pour obtenir une dizaine de minutes exploitables.

Il y a aussi pas mal de répétitions un peu foireuses, mais bon. Après tout, une part de l’intérêt, c’est aussi que ça sonne “moi qui cause” et pas “moi qui lit un prompteur”. Ça me permet aussi d’ajouter des “notes de bas de page” idiotes.

J’en ai quand même profité pour glaner quelques trucs intéressants avec le logiciel de montage, comme l’outil qui permet de tout sélectionner dans le plan de montage à partir d’un élément. Celui-là, il a bien dû me faire gagner une demi-heure de travail facile!

Donc, voici l’épisode du mois de juillet de Radio-Erdorin. On reste dans les seize minutes et je ne pense pas que j’arriverai à faire beaucoup plus court. Je sais bien qu’à l’origine, je m’étais fixé une limite à 12-15 minutes, mais maintenant, je pense que rester en dessous de 20 minutes, c’est pas mal.

Quand je ferai des vidéos d’une heure, abattez-moi!

https://youtu.be/14UwdQBJLzY

Naviguer dans cette série

Radio-Erdorin, épisode 2Radio-Erdorin, épisode 4

Also published on Medium.

Also on:

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Iceman dit :

    Toujours sympa…encore es progrès a faire pour être moins statique et essayer un peu de mouvement. Pas mal les variations de cadrages. Mais trop de prog pour moi là 😀

    • Alias dit :

      Moins statique, ce n’est pas évident quand on est tout seul devant et derrière la caméra.

      Pour le prog, j’avais prévenu – et ça ne va pas s’arrêter là. Honnêtement, question équilibre, les deux premiers épisodes étaient un peu des anomalies et les deux prochains aussi, mais dans l’autre sens. Je dirais que c’est le plus souvent 60% metal, 30% prog et 10% autre chose, en moyenne.

  2. Imaginos dit :

    Ça continue à s’améliorer. 🙂
    J’ai surtout écouté, je n’ai regardé que quelques passages (oui je sais, je pourrais faire des commentaires plus constructifs si je regardais, c’est une vidéo après tout). Je suis tombé deux fois sur des passages où tu as probablement fait des coupures au montage, et donc où ta tête se retrouve légèrement décalée d’une phrase à la suivante, c’est un peu perturbant.
    Pour la longueur, personnellement je préfère que tu fasses un peu plus long mais que tu poses bien ta voix, plutôt que de débiter ton texte à toute allure comme dans le premier épisode ; donc ça ne me gêne pas. 15 / 20 mn c’est bien je pense, après faut voir selon ce que tu as à dire, si tu devais dépasser les 20 mn tu aurais peut-être intérêt à couper l’épisode en deux : psychologiquement, ça freine moins quand on veut juste cliquer “pour voir”.
    Du peu que j’ai regardé, l’éclairage est mieux que sur le premier épisode mais ptêt un poil moins bon que sur le deuxième (ou alors tu as bronzé, c’est des choses qui arrivent à cette saison).
    Voilà pour mon retour. La prochaine fois j’essaierai de regarder au lieu d’écouter (enfin, en plus d’écouter), histoire de pouvoir commenter plus utilement.
    Imaginos Articles récents…Traveller utilise des D6, pas des D4My Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :