Radio-Erdorin, épisode 4

Radio-Erdorin S1E4 – Août 2018

À l’heure – tardive – où j’écris ce billet, le nouvel épisode de Radio-Erdorin est dans la boîte! Façon de parler: la boîte en question est le même laptop sur lequel j’écris en ce moment et je veux dire par là que le fichier vidéo final est en cours de chargement sur YouTube et sur PeerTube.

Ah oui, au fait: l’URL radio.erdorin.org ne fonctionne pas. Enfin, pas encore, et pas sur Firefox en tout cas. Et je ne sais pas pourquoi. Ça m’énerve.

Mais, pour en revenir à cet épisode, je dois avouer que sa fabrication s’est avérée surprenamment simple. Peut-être que j’apprends vraiment des trucs. Ou peut-être que j’ai eu de la chance, allez savoir!

Toujours est-il que j’ai un peu plus d’une demi-heure d’enregistrement avant le montage, pour un total de treize minutes et quelques avant l’ajout des génériques et des vidéos. Par rapport aux plus de cinquante minutes du mois précédent, c’est mieux. Ça signifie surtout moins de coupes et de transitions; j’essaye de faire des séquences en une prise, quand je peux, c’est plus propre.

Le son est peut-être un peu faiblard, mais j’ai essayé de réduire le niveau de prise de son pour éviter les effets de saturation de l’épisode précédent. J’ai aussi réduit le clignotement – on le distingue encore un peu, mais c’est nettement moins présent.

Mais, globalement, je suis plutôt satisfait de ce nouvel épisode. Et, comme on arrive à la fin de la “période d’essai” que je m’étais fixée – les quatre mois de l’été, en gros – autant ne pas faire durer le suspens: je compte bien continuer Radio-Erdorin, au moins jusqu’à la fin de l’année.

Dans les “plus”, l’exercice m’amuse; c’est sans doute l’aspect le plus important. Il me permet aussi de tester des trucs en vidéo qu’on ne me permettrait sans doute pas de faire au boulot. Mes collègues sont plutôt tolérants avec mes goûts musicaux, mais je n’ai pas envie de tester leurs limites, non plus.

Dans les “moins”, ça prend du temps, beaucoup. Genre, entre six et huit heures par mois entre:

  • écrire le script (une heure),
  • le tournage (une heure en comptant l’installation),
  • rassembler le matériel divers (aussi une heure pour télécharger vidéos et images de pochette, etc.),
  • le montage (facile trois heures si tout va bien) et
  • la mise en ligne du bazar (qui dépend de la bonne humeur du réseau et, en général, je peux faire des trucs à côté, donc c’est moins grave).

Et, surtout, ça prend beaucoup de temps pour une audience somme toute assez limitée: entre dix et vingt vues sur PeerTube et en moyenne une centaine sur YouTube. Certes, ce sont juste des stats et ce n’est pas une bonne idée de se concentrer dessus. Mais j’aimerais quand même voir un peu plus d’activité, c’est toujours gratifiant.

Donc, comme je le dis dans la vidéo, maintenant que l’excuse de l’été-et-tout-le-monde-en-vacances est passée, n’hésitez pas à partager et à faire connaître Radio-Erdorin! N’hésitez pas non plus à commenter et à suggérer des trucs – bon, niveau album, je suis à peu près booké jusqu’à la fin de l’année, mais sait-on jamais.

Dans l’intervalle, enjoy the pas-silence avec ce nouvel épisode et on se retrouve le mois prochain!

Naviguer dans cette série

Radio-Erdorin, épisode 3

Also published on Medium.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Imaginos dit :

    Bon, je crois que tu tiens la bonne formule là. Y a plus qu’à continuer comme ça (et entre nous, ta décision de poursuivre l’aventure n’est pas vraiment une surprise 😉 ).
    Imaginos Articles récents…Y aurait il un lien entre JdR et heavy metal ?My Profile

  2. Mais euh, je dormais pas dans le fond.

    Mais qui qui c’est qui faut voter pour? Alias bien sûr
    Didier A. (Iceman) Articles récents…Souvenir de Gamer : Grand Prix 3 (2000)My Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :