Radio-Erdorin, épisode 5

Radio-Erdorin S1E5
Cet article est le numéro 5 d'une série de 7 intitulée Radio-Erdorin
L’annonce commence à virer à la routine: le nouvel épisode de Radio-Erdorin, pour septembre 2018, est désormais en ligne, sur YouTube et sur Peertube (attention, nouvelle adresse). Il est plus court que le précédent – d’exactement une seconde.

Dans cet épisode, il y a donc le résumé vidéo de mes chroniques musicales de septembre, y compris le live-report de Leprous, agrémenté d’extraits de vidéos. Il y en a même des que j’ai tournés moi-même à Aarau, avec mon fidèle reflex.

Quelques notes: il fait que j’arrête de claquer ma langue à chaque phrase et à me claquer les cuisses à chaque mouvement des mains. Ça fait des bruits désagréables. Il faudra aussi que je révise un peu mieux mes textes, je fais encore un peu trop n’importe quoi; cela dit, je préfère improviser et raconter une ou deux conneries plutôt que de lire un truc. C’est plus vivant (et plus moi, aussi).

En parlant de son, il faut que je trouve un moyen de rapprocher le micro de ma personne. Ça va probablement nécessiter d’investir dans un vrai trépied vidéo (et d’utiliser l’actuel pour le micro).

Bon, j’ai fait quelques efforts sur la qualité générale du son. À part celui des concerts, qui était souvent franchement poucrave – mais moins que celui du concert des Erkonauts. Il y a toujours des choses qui m’énervent, comme l’écho de la pièce et les coupures du filtre à bruit au début des séquences. Ça je ne sais pas trop comment le gérer, mais je vais me pencher dessus.

Le plus gênant, c’est un bug bizarre qui faisait que, à certaines coupures, on entendait un bout de phrase parasite (“vous pouvez”) qui n’apparaissait pas sur la piste son. Au final, j’ai exporté le bazar, puis recoupé cette anomalie sur le montage final. C’est un peu crapuleux, comme méthode, mais je n’ai rien trouvé de plus propre.

L’exercice me rappelle toujours à quel point j’ai l’impression d’utiliser Premiere en dépit du bon sens. Oh, j’arrive à faire des trucs avec, mais je ne peux pas m’empêcher de penser qu’il y a des méthodes plus simples pour les bricolages ignobles que j’emploie. J’écume les tutos en ligne, mais ça ne suffit pas toujours.

Comme annoncé à la fin du précédent, il est fort possible que le prochain épisode soit un “hors série”, consacré à un festival auquel je me rends dans une semaine. Au vu de la longueur de ce live-report, avec seulement trois groupes, je n’ose imaginer ce que ça va donner quand il y en aura huit.

Mais d’ici là, n’hésitez pas à jeter un œil sur cet épisode et à donner votre avis.

https://youtu.be/qJ-L9ySLyCE

Naviguer dans cette série

Radio-Erdorin, épisode 4Radio-Erdorin, épisode 6

Also published on Medium.

Also on:

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Imaginos dit :

    C’est vrai que les “vous pouvez” incongrus sont assez désagréables.
    Dommage, pasque le reste, j’ai bien aimé (bon, pas forcément toute la musique, mais ça tu t’en doutais).
    Imaginos Articles récents…RPGaDay2018, question 25My Profile

  2. Imaginos dit :

    Il en reste au moins deux vers la toute fin de la vidéo.
    Imaginos Articles récents…RPGaDay2018, question 25My Profile

    • Alias dit :

      C’est bizarre, il y en avait vers 11 et 13 minutes, mais je les ai virés et je n’en trouve pas d’autres; tu peux me mettre le timecode où ça apparaît?

      • Imaginos dit :

        J’ai pas réécouté la vidéo entière (pas trop le temps ce soir), mais sur la version youtube, tu en as un vers 15’21” et un autre vers 16’51” (à une seconde près dans les deux cas).
        Je n’exclus pas qu’il y en ait eu d’autres un peu avant…
        Imaginos Articles récents…RPGaDay2018, question 28My Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :