Ludesco 2019

Ludesco 2019

Comme le temps passe vite: déjà la dixième édition de Ludesco, la convention qui, le temps d’un (gros) week-end, transforme la cité neuchâteloise de La Chaux-de-Fonds en salle de jeux géante. Et, quand je dis “géante”, ça veut dire plus de dix mille visiteurs!

J’avoue: j’ai un peu pris le train en route et ce n’est que depuis 2011 que j’ai ajouté l’événement à mon agenda ludique. N’empêche que j’ai pu voir l’évolution de ce qui n’était au départ qu’une petite conv’ régionale bien sympa. Aujourd’hui, c’est certes toujours une conv’ bien sympa, mais elle est nettement moins petite et de moins en moins régionale.

Convention Ludesco, La Chaux-de-Fonds (Suisse), du 15 au 17 mars 2019. Photo: Stéphane Gallay, sous licence Creative Commons (CC-BY)

Bon, Ludesco, c’est principalement la Maison du Peuple, une imposante bâtisse dont elle squatte presque tous les cinq étages et, notamment, sa grande salle, pleine à craquer de tables et de jeux. Il y a également un espace dédié aux prototypes et un espace jeux de rôles – où mes collègues de 2d sans faces et moi-même ont posé notre stand.

Les activités débordent d’ailleurs sur la rue devant le bâtiment, avec divers jeux en extérieur et une vaste tente pour les repas chaud. Le bar de la grande salle (et ses satellites) servant surtout l’excellente bière BFM (pub gratuite) et les non moins excellentes planchettes à grignotteries. Et de la Tête de Moine, aussi.

Pour ma part, j’ai commencé le week-end avec un passage à la Bibliothèque municipale. Les plus anciens d’entre vous se rappelleront peut-être que j’y avais donné une conférence sur Tigres Volants. Dans le cas présent, c’était pour voir “Honneur aux Ancêtres”, l’exposition sur Plié en Deux, le mythique fanzine suisse des années huitante.

Georges-André Brugger présente l’exposition “Plié en Deux – Honneurs aux Ancêtres” à la Bibliothèque de la Ville. Convention Ludesco, La Chaux-de-Fonds (Suisse), du 15 au 17 mars 2019. Photo: Stéphane Gallay, sous licence Creative Commons (CC-BY)

J’ai dû vous en parler en passant, dans mon billet sur L’Auberge du joyeux condamné, Plié en Deux (PeD pour les intimes) est un fanzine de jeux par correspondance, créé par une bande de joueurs chaux-de-fonniers, dont les parutions ont rythmé la vie de moult joueurs de la décennie, avant qu’Internet ne rende l’exercice obsolète.

L’exposition, organisée par Georges-André Brugger en marge de Ludesco, proposait une galerie des quelques quatre-vingt couvertures (modulo quelques trous) et des éditoriaux. En plus des compte-rendus de partie, Plié en Deux accueillait également des proses passablement décalées.

Au passage, c’est à l’équipe de Plié en Deux – avec souvent les Belges de Mach die Spuhl! en invités – que l’on doit les premières conventions de jeux à La Chaux-de-Fonds, celles de la Chazam (le club local de l’époque), ancêtres de Ludesco. Et, en parlant d’ancêtres, j’ai vu aussi passer pas mal d’anciens de cette époque; c’était cool.

L’Imaginarium, salle de jeux de rôle. Convention Ludesco, La Chaux-de-Fonds (Suisse), du 15 au 17 mars 2019. Photo: Stéphane Gallay, sous licence Creative Commons (CC-BY)

Le reste de la convention a été plus classique: rapatriement vers l’Imaginarium – l’espace jeux de rôle – et on enchaîne les parties de Freaks’ Squeele, le jeu d’aventures. Et les bières, aussi. La routine, quoi!

Lors de mes trois parties du week-end, j’ai eu à ma table beaucoup de joueuses et de joueurs débutants, voire néophytes. Je ne sais pas si c’est moi ou si le jeu s’y prête particulièrement, mais j’ai noté que tous n’ont pas eu de difficultés à entrer dans la partie.

Ma théorie, c’est que des débutants, qui n’ont pas les réflexes de vieux rôlistes (que l’on reconnaît souvent à la question “il faut quoi comme dés?”), n’ont pas non plus les à priori qui peuvent parfois donner des blocages sur des systèmes qui sortent de l’ordinaire.

Et puis c’est vrai que Freaks’ Squeele a des mécaniques de jeu qui peuvent paraître plus familières à des personnes habituées à des jeux de plateau. Il y a un côté “gestion des ressources” qui leur parle pas mal.

La convention a également été l’occasion de discuter de l’avenir de la gamme Freaks’ Squeele et des autres jeux en préparation chez 2d sans faces. Et de boire des bières, aussi. J’avais déjà mentionné les bières?

Étienne Bar présente le jeu de rôle “Friponnes”. Convention Ludesco, La Chaux-de-Fonds (Suisse), du 15 au 17 mars 2019. Photo: Stéphane Gallay, sous licence Creative Commons (CC-BY)

J’ai d’ailleurs regretté de ne pas avoir eu trop le temps d’en boire quelques-unes avec les multiples potes croisés sur place: les ludosaures de l’ère PeD, sus-mentionnés, mais aussi Étienne Bar (auteur du jeu de rôle Friponnes et des romans dans l’univers des Folandes) et Bastien “Acritarche” Wauthoz, descendu de sa Belgique natale, tous deux très occupés par leurs parties.

Et d’ailleurs, moi-même, avec tout ça, j’ai à peine eu le temps de prendre quelques photos avant de remonter dans le train dimanche. Sous une neige tombant à l’horizontale, alors qu’à la mi-journée, c’était un soleil radieux qui régnait. La joie des conventions à mille mètres d’altitude!

Les photos en question sont, comme d’habitude, sur Flickr et sous licence Creative Commons.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 commentaires sur “Ludesco 2019”

%d blogueurs aiment cette page :