UDC, juge et parti

Congrès de Vienne

À la fin de ce mois, le peuple suisse devra voter sur la dernière initiative débile en date de l’UDC. Ça vire à la tradition: le parti populiste, ou un de ses séides, lance une initiative populaire bien démago sur un sujet sensible, reformule le bazar de façon à faire croire que La Nation Est En Danger, ou un truc du genre, et on est obligé de voter sur un nouvel étron.

(Si je parle d’étron, c’est parce que non contente d’être dangereuses et idiotes, elles sont souvent spectaculairement mal branlées, avec des textes simplistes et inapplicables – le record en l’espèce étant celle sur les minarets. Je soupçonne que c’est fait exprès: elles servent surtout au parti à se faire mousser.)

Pour ceux qui ne connaissent pas le système politique suisse, l’initiative populaire est une sorte de droit de référendum, qui permet à un groupe de citoyens de faire voter sur un texte de loi, pour peu que la proposition en question ait reçu les signatures d’un certain pourcentage de la population – au niveau fédéral, c’est 100 000 citoyens.

La dernière en date, c’est l’initiative “Le droit suisse au lieu de juges étrangers (initiative pour l’autodétermination)“. En deux mots, elle demande que le droit suisse prime sur le droit international. Ce qui est très con à plusieurs titres.

Déjà, parce que le droit international public – celui dont on parle ici et qui concerne les traités et autres conventions – est souvent considéré comme supérieur au droit national. Il y a des exceptions, mais au mieux, il y a parité. Ensuite, parce que l’existence même de la Suisse repose sur un traité international – le Congrès de Vienne.

Sans aller jusque là, une grande partie de la position de la Suisse dans le monde repose sur des traités internationaux qu’elle a signé; si, soudainement, le pays devait commencer à remettre en cause tous les accords, passés ou futurs, ça donnerait un grand coup dans la crédibilité du pays.

Alors je suis bien d’accord que tous les traités internationaux ne sont pas bons. Personnellement, je me passe très bien des accords de libre-échange ultralibéraux genre ACTA, TPP et consorts. Mais pour des trucs comme les Droits humains ou les Conventions de Genève, je suis un peu plus enthousiaste.

C’est d’autant plus amusant – ou, du moins, ça le serait si une telle initiative n’avait pas le potentiel de jeter le pays dans une merde noire – que l’intitulé de l’initiative, qui parle des “juges étrangers”, est une allusion directe à un autre texte fondateur de la Suisse, le Pacte de 1291. On savait déjà que l’UDC n’aimait pas les étrangers, ça ne m’étonne pas qu’ils n’aiment pas les juges, non plus. C’est assez raccord avec les partisans de régimes autoritaires, qui n’aiment pas les contre-pouvoirs.

Cela dit, il ne faut pas se leurrer: une telle initiative n’a pas pour but de renforcer l’indépendance de la Suisse. Il s’agit, pour l’UDC, de continuer à affaiblir les relations entre le pays et ses voisins européens – et, si on en croit l’analyse de Jean-Daniel Delley dans Domaine public, se venger de la Convention européenne des Droits de l’homme, qui ne fait rien qu’à dénoncer les autres idées idiotes et dangereuses du parti.

Bon, si l’on en juge (étranger) par leurs dernières tentatives, il semble que l’âge d’or des initiatives teubées de l’UDC est derrière nous. On ne peut que l’espérer.

À signaler d’ailleurs que si, aux dernières nouvelles, celle-ci a toutes les chances de se bananer, un autre texte, tout aussi dangereux, pourrait bien passer la barre et autoriser les assurances à surveiller leurs clients avec une supervision légale minimale.

Curieusement, on entend moins l’UDC sur ce sujet. Il est vrai qu’il s’agit d’assurances suisses, alors ça va.

(Image: Congrès de Vienne, gravure de J. B. Isabey, via Wikimedia Commons, domaine public.)


Also published on Medium.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :