Archives mensuelles : juillet 2017

22 articles

Clawerfield: Engines of Creation

Clawerfield: Engines of Creation

De même que, comme le disait en son temps Coluche, la France est parmi les plus balèzes du monde en politique française, il semble que la Suisse soit la nation de pointe en ce qui concerne le cybermetal. Ce n’est pas moi qui le dit, c’est Clair & Obscur et j’ai cette chronique, inspirée par leur article, qui semble le prouver (en plus d’une précédente chronique sur Sybreed). La première concerne Clawerfield, un groupe bernois originaire de Thoune, et leur l’album Engines of Creation.

 

Le Grand méchant renard

Le Grand méchant renard

Histoire de fêter dignement le 14 juillet, je vais vous parler d’un truc français. J’ai souvent tendance à dire que “à la française” est un synonyme de “en moins bon”. Il y a des exceptions, mais, comme je me souviens de quelques abominations des années 1980, les films d’animation figuraient encore en bonne place dans cette catégorie. Mais, là encore, les choses changent et Le Grand méchant renard est une bonne surprise.
Euro coins and banknotes

Bilan mécénat pour juin 2017

Cet article est le numéro 72 d'une série de 104 intitulée Bilans mécénat et création
Après plusieurs mois d’inactivité – ou, à tout le moins, d’activité ralentie – le bilan mécénat pour le mois de juin 2017 reflète quelques changements. À commencer par la réactivation de mon Tipeee Erdorin, remanié pour inclure tout le travail autour de Tigres Volants/Erdorin:2300 et ce présent blog (ce qui, je vous l’accorde, est un chouïa capillotracté).

 

Japan Expo 2017

Japan Expo 2017, ou presque

À l’origine, il y avait un Plan Génial: retourner à la Japan Expo pour y faire des démos de Freaks’ Squeele, le jeu d’aventures. Isa pille les travées et chasse les cosplayeurs, pendant que je fais du jeu de rôle (et que je prends quelques photos, aussi); win-win. Seulement voilà: le jeu n’est pas encore sorti, donc l’idée de faire de la promo d’un truc qui n’est pas en boutique avant quelques mois n’a plus trop la cote.
Source: Return to Nothing

Source: Return to Nothing

Si vous cherchez des groupes qui sont considérés comme précurseurs dans une branche ou l’autre du metal progressif, il y a des chances non nulles pour que Tool apparaisse assez vite dans la liste. Dix ans après la sortie de leur dernier album, c’est toujours une influence majeure pour des formations contemporaines, témoin ce Return to Nothing de Source.