LAHO: Escape from the Dying Star

LAHO: Escape from the Dying Star

Tiens, voici la chronique d’un album dont la recommandation ne vient pas des suspects habituels: j’ai en effet découvert Escape from the Dying Star, du projet finlandais LAHO, via le blog Musique libre.

LAHO est le projet d’un musicien finlandais qui fait de l’électro-metal. “Faisait” serait peut-être plus juste, vu que ce premier album est également le dernier en date et remonte à 2009. Hormis deux singles, le dernier en 2011, pas de nouvelles depuis.

La musique de LAHO est donc en grande partie électronique, mais avec des grosses guitares et un feeling metal bien trempé. Quelque part, ça me fait penser à du Danimal Cannon, le côté jeux vidéos en moins.

Avec dix pistes, dont un remix, et un peu plus de quarante minutes, Escape from the Dying Star est un album plutôt compact. Il faut dire que le genre ne se prête pas vraiment aux epics à rallonge.

Alors certes, la partie “metal” tarde un peu à venir: après un “The Countdown” d’introduction, le morceau-titre prend son temps pour commencer à poutrer et reste très synthétique. Le suivant, “Program”, attaque directement au riff plombé et relance l’album, suivi de près par le nerveux “Dead End” (probablement la meilleure compo de l’album).

Alors bon, soyons clair, on est assez loin des gros standards du genre, que ce soit plus du côté metal, comme feu Sybreed, ou du renouveau électro/synthwave qui mord façon The Algorithm ou Carpenter Brut. Mais LAHO propose une musique qui bouge bien, avec un petit côté rétrofuturiste sympa.

Disponible sur Bandcamp à un prix très raisonnable, ainsi que sous licence Creative Commons, partage dans les mêmes conditions, Escape from the Dying Star est un album qui, sans être exceptionnel, est plutôt cool. Il est à conseiller aux amateurs de cybermetal, même s’il est honnêtement plus cyber que metal.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :