Les petits Naïve et Indukti sont attendus…

Bon, c’est pas tout ça, mais je m’impatiente. Alors que ces prochains mois promettent le retour de pas mal de grosses pointures, comme Dream Theater ou Yes (oui, Yes; non, même pas morts), je désespère un peu d’avoir des nouvelles de deux de mes plus grosses baffes musicales de ces dix dernières années, à savoir Indukti et Naïve.

Pour les premiers, ils semblent encore un peu actifs, avec quelques concerts en Pologne (et une vidéo live dispo gratuitement sur leur site), mais nulle mention d’un prochain album, successeur du génial Idmen. En même temps, si c’est l’appréhension qui les met en retard, on peut comprendre.

Pour Naïve, c’est un peu le même flou modérément artistique. Eux aussi tournent encore dans leur région toulousaine et ont vaguement mentionné l’éventualité probable de peut-être un nouvel album un jour plus tard, mais sans plus.

Je sais bien qu’il est souvent préférable de partir sur un coup d’éclat que de se déliter dans un océan de médiocrité, mais je trouve qu’il y a un peu trop de groupes géniaux (genre Frost* ou Crysalid) qui ont calanché ces derniers temps.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :